Investir en Bourse

 

Bienvenue sur le site investir-a-la-bourse.com Vous découvrirez ici de nombreuses réponses sur comment investir en Bourse. Nos conseils issus de l’expérience de traders à succès vous feront gagner un temps précieux pour vos premiers pas. Que vous soyez un trader prêt à se lancer ou un investisseur un peu plus aguerri, vous trouverez ici les clés du succès pour l’investissement en bourse.

Bonne lecture !

SOMMAIRE

Comment investir en Bourse ? 3 Méthodes possibles
4 règles d’or que vous devez apprendre par cœur avant d’investir en Bourse
Quel type de compte ouvrir pour investir en Bourse ? Comprendre les règles fiscales de l’investissement en Bourse
Les instruments financiers disponibles pour investir en Bourse
Investir en Bourse en 2018 : les meilleurs courtiers en ligne
Investir en Bourse par soi-même : apprendre à gérer son portefeuille

investir dans la bourse

Comment investir en Bourse ? 3 Méthodes possibles

Trois voies s’offrent à vous si vous souhaitez investir en Bourse. Chacune possède ses avantages et inconvénients mais dans tous les cas nous vous recommandons de vous renseigner sur les bases des marchés financiers. Comprendre à minima les mécanismes de la Bourse avant de se lancer dans l’investissement nous semble un prérequis.

 1 – Laisser le pilotage à un conseiller en Investissement financier

Toutes les banques ou sociétés de courtage vous proposeront des produits financiers (assurances vies, OPCVM, etc.) avec des caractéristiques propres. Tous les fonds d’investissements règlementés par l’AMF (Autorité des Marchés Français) se doivent d’avoir une stratégie clairement présentée aux investisseurs. Vous pourrez ainsi investir dans des produits financiers avec des objectifs de retour sur investissements accompagnés de degrés de risques clairement communiqués. Sur ces produits, des traders s’occupent des placements et de l’application d’une stratégie d’investissement.

Cette méthode pour investir en Bourse est intéressante si vous avez très peu de temps à consacrer à l’investissement. Nous vous recommandons tout de même de vous intéresser a minima à la diversification de votre portefeuille. Même si certains courtiers et sociétés pourront s’en charger pour vous, diversifier vos placements par vous-même vous apporter une meilleure couverture contre le risque. Mieux vaut ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier !

2 – Investir guidé par un conseiller d’une société de courtage

A mi-chemin entre l’investissement en toute autonomie et le pilotage de vos fonds par une entité tierce se trouve le courtier financier (appelé aussi conseiller financier indépendant). La plupart des sociétés de courtage vous proposent les services de courtiers financiers. Vous trouverez aussi des sociétés spécialisées dans l’accompagnement des investisseurs en Bourse.

Les courtiers financiers sont des experts en Bourse et leur métier consiste à donner des conseils d’investissement. Malgré le surcoût que cela entraîne sur vos opérations quotidiennes de Bourse il peut s’agir d’un bon moyen pour démarrer. Entre autres, vous pourrez bénéficier du support d’un trader expérimenté pour répondre à vos questions ou aussi gagner plus rapidement en expérience sur les analyses financières.

Faites cependant attention à vous assurer que ces conseillers sont rémunérés sur la base de la qualité des conseils prodigués et pas sur le nombre d’ordres passés par leur portefeuille de clients. Vérifiez aussi que le courtier possède le statut CIF (Conseiller Investissement Financier). Si c’est le cas, il sera alors membre de la fédération des courtiers et devra se plier à des obligations professionnelles. Ce statut est un réel gage de qualité.

3 – Etre un investisseur autonome

Sans doute la voie la plus complexe pour qui veut investir en Bourse. C’est aussi la plus rémunératrice pour les plus persévérants. Ici hormis le courtier en ligne, il n’y a pas d’intermédiaire pour venir ponctionner le profit. La Bourse demande cependant une rigueur importante et beaucoup de temps. En particulier au démarrage pour apprendre les bases de l’analyse, du fonctionnement de la Bourse, du passage d’ordre ou encore de la diversification d’un portefeuille.

En supplément de tout cet apprentissage il vous faudra aussi suivre l’actualité financière de près afin de d’être au fait des mouvements sur le marché. Investir en Bourse sans accompagnement d’experts est très chronophage si l’on veut aboutir.

trader gagnant

4 règles d’or que vous devez apprendre par cœur avant d’investir en Bourse

Vous trouverez un peu partout dans la jungle d’internet des pages de conseils sur comment investir en Bourse et surtout comment devenir gagnant (et quelques articles franchement loufoques). Après en avoir compulsé un grand nombre et au regard de nos expériences de trading voici une synthèse des règles qui nous semblent essentielles.

Règle #1 – Investir seulement de l’argent dont vous n’avez pas besoin

Si vous aviez prévu de prendre une partie de votre épargne pour les temps difficile afin de la faire fructifier arrêtez-vous tout de suite. Même les meilleurs traders ne sont pas à l’abri d’une mauvaise surprise et d’une perte inattendue. Dites-vous bien une chose, quel que soit votre niveau en Bourse, vous ne pouvez pas contrôler l’économie mondiale et vous n’êtes pas omniscient.

Le nombre de facteurs extérieurs entrant en jeu font que pour investir en Bourse et être un bon trader il faut d’abord commencer par être prêt à perdre. Il faut considérer l’argent investi comme de l’argent perdu. Ainsi vous pouvez aussi vous débarrasser de la charge émotionnelle qui vous empêchera bien souvent d’adopter une approche strictement scientifique et analytique.

Règle #2 – Planifiez votre stratégie d’investissement par écrit et tenez à jour un carnet de trading

Deux mots clés importants sur cette deuxième règle : Stratégie et Ecrit. La stratégie c’est l’art d’élaborer un plan d’actions coordonnées. Le fait d’établir un plan d’action pour investir en Bourse va vous forcer à être rigoureux dans votre réflexion et à réfléchir à votre profil d’investisseur. Mais cette règle va plus loin.

Chaque mois revoyez vos différentes opérations et analysez-les. Si vous avez changé en cours de route un ordre planifié ou dévié de la stratégie, prenez le temps d’écrire quelques lignes pour en justifier la raison. Cette pratique vous fera progresser bien plus vite et vous permettra, en rationalisant votre démarche, d’atteindre certains gains que vous n’obtiendrez pas autrement.

Règle #3 – Diversifiez votre portefeuille mais ne l’éparpillez pas

En particulier lorsque vous démarrez, votre capital reste assez faible et surtout votre portefeuille ne comportera que peu de lignes. Il faut donc éviter d’avoir des actions présentant des similarités trop importantes. En effet si l’intégralité de votre portefeuille est concentrée sur le secteur des hautes technologies vous risquez un plongeon de tout votre investissement à la première loi qui impacte le secteur.

Pour autant il vous faut aussi constamment veillez à ne pas trop vous éparpiller. Assumez tout de même vos choix, à trop éparpiller vous risquer de trop diluer vos profits sur les valeurs jugées sûres de votre portefeuille car vous aurez trop cherché à diversifier.

Règle #4 – Savoir prendre son bénéfice et couper ses pertes

Acheter des titres n’est pas forcément le plus compliqué. Généralement tout devient plus difficile quand on se retrouve face à une chute vertigineuse d’une action. Il est souvent difficile d’admettre qu’on a réalisé une erreur et de couper ses pertes. Pourtant si le fait est évident, trop tarder à couper ses positions perdantes peut faire la différence entre une bonne année et une année sans gain.

Il existe une décision encore plus difficile que celle de vendre après une erreur, celle de savoir quand vendre quand une action est en plein boom. Admettons que vous ayez fixé un plan précis sur une action et qu’elle dépasse vos prévisions. Se pose alors le dilemme shakespearien : « vendre ou ne pas vendre ? » La réponse ne peut pas tenir en quelques lignes mais vous devez avoir conscience qu’être trop gourmand peut se révéler source de pertes importantes tout comme être trop frileux peut vous faire passer à côté d’une grosse plus-value.

Retenez donc la maxime suivante : « Ne perdez pas comme un riche et ne gagnez pas comme un pauvre ». Trouver ce bon équilibre sera une des clés sur votre réussite en bourse.

Quel type de compte ouvrir pour investir en Bourse ? Comprendre les règles fiscales de l’investissement en Bourse

Parmi les étapes essentielles auxquelles vous allez vous confronter : l’ouverture d’un compte bancaire spécifique pour investir en bourse. En effet vous ne pouvez pas investir en bourse avec votre compte épargne ou votre compte courant. Plusieurs options vous donc s’ouvrir à vous avec notamment le Plan Epargne en Actions (PEA) et le Comptes-Titre Ordinaire (CTO)

Bien choisir le compte sur lequel vous allez loger vos actions s’avérera capital pour l’atteinte de vos objectifs. La souplesse, la fiscalité et la palette de véhicules d’investissement disponible diffèrent d’un compte à l’autre. De manière très basique :

  • Le CTO est souple et permet d’investir sur un nombre important d’actions et d’instruments financiers. Les revenus ne sont pas bloqués.
  • Le PEA privilégie la création d’un capital sur du moyen terme. La fiscalité est très avantageuse sur les plus-values. Il est même possible de sortir le capital sous forme d’une rente viagère exempte d’impôts.

Comprendre les règles fiscales de l’investissement en bourse et connaître les différents types de comptes bancaires possibles pour l’investissement boursier sont des clés de votre réussite.

Les instruments financiers disponibles pour investir en Bourse

A la base du système capitaliste, il y a ce concept simple de mettre en relation le capital avec les entrepreneurs pour booster l’économie. On prend un risque avec son capital en achetant des parts d’une société (une action) et on peut se retrouver très bien rémunéré en revendant ses parts après une belle croissance de la société dans laquelle on a investi ou via une redistribution des gains de ses actions. Aujourd’hui la bourse a bien évolué et si vous cherchez à vous lancer vous verrez un bien grand nombre de véhicules d’investissements (warrant, turbo, futures, options, etc…).

Le visage des marchés financiers est en perpétuelle évolution. Cette effervescence est principalement due à l’imagination sans limite des financiers. Aujourd’hui le volume d’échange en bourse est toujours plus important mais pas parce que le volume investi dans les entreprise est en hausse ! C’est parce qu’il existe une surcouche de produits dérivés qui ont pour actifs sous-jacents les actions.

Aujourd’hui on peut se prémunir d’une perte sur une action, parier sur la hausse d’une action ou encore s’échanger des flux financiers. Vous pouvez investir en bourse sans maîtriser les arcanes des dérivés offerts sur le marché boursier mais on vous conseille tout de même la lecture de nos article sur les instruments financiers et produits dérivés sur le marché de la Bourse si des termes comme futures, swap ou option vous sont inconnus.

les différents courtiers en bourse

Investir en Bourse en 2018 : les meilleurs courtiers en ligne

Vous avez choisi le type de compte que vous souhaitez ouvrir, vous comprenez les mécanismes de la Bourse et vous êtes donc désormais prêt pour vos premiers investissements. Seulement voilà, il vous faut choisir un courtier en ligne pour investir en Bourse. Là tout se corse, les offres sont très nombreuses, même votre banquier a eu vent de vos envies d’investir et vous propose un service clé en main. Autant le dire tout de suite: fuyez les banques traditionnelles. On pourrait penser que c’est plus simple de mettre tout son argent au même endroit cependant aucune banque n’est capable de rivaliser avec les courtiers en ligne. Comptez sur des frais 2 à 5 fois plus importants avec une banque traditionnelle.

Lorsque vous choisissez un courtier en ligne vous devez prendre en compte différents critères:

  1. Quel est mon profil d’investisseur ? Quelle volumétrie d’échange par mois ? Pensez-vous investir sur des marchés étrangers comme le NASDAQ ? L’évaluation des meilleurs frais de courtage se fera par une réponse exhaustive à cette question.
  2. Quelle est la qualité du service client ? On oublie souvent d’y penser jusqu’au jour on en a besoin. Quelle est l’amplitude du service client  ? Est-il réactif et expert d’après les retours de boursicoteurs?
  3. Quid des frais cachés ? Préparez-vous à lire entre les lignes. La plupart des courtiers en ligne se font aujourd’hui la guerre et proposent des tarifs sans frais de garde ou d’abonnement mensuels mais soyez toujours vigilants.
  4. Ai-je choisi un courtier agréé par les autorités ? Si vous décidez de sortir des sentiers battus ne prenez pas de risque et vérifiez que la société de courtage sur laquelle vous avez jeté votre dévolu possède bien les agréments. Pour cela rendez-vous sur le site de l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution)

Notre sélections de courtiers en Bourse pour 2018

Pour vous simplifier la vie dans votre recherche nous avons établis notre top 3 des courtiers en ligne pour 2018. Ce sont des courtiers particulièrement adaptés pour les débutants et traders non professionnels qui pensent principalement investir sur l’euronext.

# Courtier Enveloppes disponibles Prix / Ordre
1 Degiro Compte-titres 0,04% Voir l’offre
2 Binck PEA, Compte-titres Voir l’offre
3 BourseDirect PEA, Comptes-titres 0,99 cts Voir l’offre

Investir en Bourse par soi-même : apprendre à gérer son portefeuille et à analyser un marché ou une société

« Dans la nouvelle théorie de gestion de portefeuille, il y a beaucoup de petites lettres grecques et toutes sortes de choses qui vous font croire que vous êtes en avance. Mais il n’y a pas de valeur ajoutée. » Warren Buffet, Gourou de la finance

Qu’importe le niveau que vous souhaitez atteindre en tant que trader et le temps que vous avez à disposition, la gestion d’un portefeuille d’investissement est sans doute la pierre angulaire de toute stratégie gagnante d’investissement. Décider de sa gestion de portefeuille c’est avant tout décider de son profil d’investisseur et réfléchir à ses objectifs.

La gestion de portefeuille est donc un concept très vaste qui vous amènera à beaucoup de questions mais aussi un nombre important de notions et de théories à maîtriser telles que l’analyse du risque, les indicateurs de performances ou encore savoir catégoriser les actifs.

Warren buffet nous résume bien la situation avec cette citation « Dans la nouvelle théorie de gestion de portefeuille, il y a beaucoup de petites lettres grecques et toutes sortes de choses qui vous font croire que vous êtes en avance. Mais il n’y a pas de valeur ajoutée. » Tout ça pour nous dire que oui la gestion de portefeuille est toujours plus complexe à mesure que de nombreux traders et analystes apportent de nouveaux outils et de nouvelles stratégies mais qu’il faut faire attention aux pièges et ne pas se détourner de l’essentiel.

Plus facile à dire qu’à faire n’est-ce pas ? C’est pour cela que nous avons prévu un dossier complet sur la gestion de portefeuille et l’analyse financière.