Comment établir un plan de retraite?

Simplicité – Transparence – Performance

Faites l’essai de notre performant service dédié à l’investisseur en compte propre

Dans cet article, je vous soumets mon plan de retraite personnel, celui que j’utilise pour m’assurer une retraite confortable à l’âge de 60 ans. J’espère qu’il sera vous aider à jeter les bases de votre propre plan de retraite personnel.

COMMNENT ÉTABLIR UN PLAN DE RETRAITE QUI TIENT LA ROUTE?

Si vous voulez un jour vivre confortablement de vos placements, il est impératif de libérer de l’épargne de votre budget.

Combien devez-vous épargner? Cela dépend de votre âge actuel, de l’âge à laquelle vous voulez prendre votre retraite, du genre de retraite que vous voulez vivre, du rendement que vous obtiendrez de vos placements en bourse et de la part de vos revenus de retraite qui proviendra des régimes gouvernementaux.

Personnellement, je suis très perplexe vis à vis les régimes de retraite gouvernementaux, la démographie actuelle et future de même que le fort taux d’endettement de nos gouvernements me laisse présager d’importants ajustements dans ces programmes, tant au niveau des montants versés que de l’âge auquel nous pourrons y avoir droit.

Pour ces raisons, je préfère planifier ma retraite sans tenir compte de ces régimes gouvernementaux, ces prestations seront pour moi un bonus si jamais je les reçoit.

Voici donc 3 plans financiers que je vous propose.

1-LE PLAN «VIVRE DANS L’ABONDANCE À LA RETRAITE» 100% de votre revenu

2-LE PLAN «VIVRE À L’AISE À LA RETRAITE» 85% de votre revenu

3-LE PLAN «VIVRE CONFORTABLEMENT À LA RETRAITE» 70% de votre revenu

*Notez que les placements boursiers sont fait à l’intérieur de régimes à l’abri de l’impôt tels que: le REER ou le CELI

 

LE PLAN «VIVRE DANS L’ABONDANCE À LA RETRAITE»

AVEC 100% DE VOTRE REVENU  (indexé à 2.5% jusqu’à l’épuisement du régime)

Votre âge au début des cotisations au régime Âge prévu de la retraite et de l’épuisement du régime % du salaire conservé à la retraite Taux d’épargne annuel nécessaire à 9% de rendement gestion passive (indiciel)** Taux d’épargne annuel nécessaire à 10% de rendement gestion active Taux d’épargne annuel nécessaire à 11% de rendement gestion active Taux d’épargne annuel nécessaire à 12% de rendement gestion active
20 ans 60 ans  épuisement à 99 ans 100% 8.57% 5.95% 4.14% 2.89%
25 ans 60 ans épuisement à 94 ans 100% 11.61% 8.44% 6.15% 4.49%
30 ans 60 ans  épuisement à 89 ans 100% 15.83% 12.04% 9.17% 7.01%
35 ans 60 ans   épuisement à 84 ans 100% 21.46% 15.14% 12.07% 10.89%
40 ans 65 ans  épuisement à 84 ans 100% 21.46% 15.14% 12.07% 10.89%

*calculé selon un taux d’inflation moyen de 2.5% sur votre salaire annuel brut durant vos années de cotisation au plan.

**taux de rendement approximatif sur 100 ans de l’indice de la bourse de Toronto(dividende inclus)

Avec ce programme:

Si vous avez 20 ans aujourd’hui, vous aurez besoin de 2.69 fois votre revenu à 60 ans

Si vous avez 25 ans aujourd’hui, vous aurez besoin de 2.37 fois votre revenu à 60 ans

Si vous avez 30 ans aujourd’hui, vous aurez besoin de 2.10 fois votre revenu à 60 ans

Si vous avez 35 ans aujourd’hui, vous aurez besoin de 1.85 fois votre revenu à 60 ans

Si vous avez 40 ans aujourd’hui, vous aurez besoin de 1.85 fois votre revenu à 65 ans

 

LE PLAN «VIVRE À L’AISE À LA RETRAITE»

AVEC 85% DE VOTRE REVENU (indexé à 2.5% jusqu’à l’épuisement du régime)

Votre âge au début des cotisations au régime Âge prévu de la retraite et de l’épuisement du régime % du salaire conservé à la retraite Taux d’épargne annuel nécessaire à 9% de rendement gestion passive     (indiciel)** Taux d’épargne annuel nécessaire à 10% de rendement gestion active Taux d’épargne annuel nécessaire à 11% de rendement gestion active Taux d’épargne annuel nécessaire à 12% de rendement gestion active
20 ans 60 ans épuisement à 99 ans 85% 7.28% 5.06% 3.52% 2.46%
25 ans 60 ans épuisement à 94 ans 85% 9.87% 7.17% 5.23% 3.82%
30 ans 60 ans épuisement à 89 ans 85% 13.46% 10.23% 7.80% 5.96%
35 ans 60ans épuisement à 84 ans 85% 18.24% 14.52% 11.58% 9.25%
40 ans 65 ans épuisement à 84 ans 85% 18.24% 14.52% 11.58% 9.25%

*calculé selon un taux d’inflation moyen de 2.5% sur votre salaire annuel brut durant vos années de cotisation au plan.

**taux de rendement approximatif sur 100 ans de l’indice de la bourse de Toronto(dividende inclus)
 
Avec ce programme:
Si vous avez 20 ans aujourd’hui, vous aurez besoin de 2.29 fois votre revenu à 60 ans.
Si vous avez 25 ans aujourd’hui, vous aurez besoin de 2.01 fois votre revenu à 60 ans.
Si vous avez 30 ans aujourd’hui, vous aurez besoin de 1.79 fois votre revenu à 60 ans.
Si vous avez 35 ans aujourd’hui, vous aurez besoin de 1.57 fois votre revenu à 60 ans.
Si vous avez 40 ans aujourd’hui, vous aurez besoin de 1.57 fois votre revenu à 65 ans.
 
LE PLAN «VIVRE CONFORTABLEMENT À LA RETRAITE»
 
AVEC 70% DE VOTRE REVENU (indexé à 2.5% jusqu’à l’épuisement du régime)
 
Votre âge au début des cotisations au régime Âge prévu de la retraite et de l’épuisement du régime % du salaire conservé à la retraite Taux d’épargne annuel nécessaire à 9% de rendement gestion passive (indiciel)** Taux d’épargne annuel nécessaire à 10% de rendement gestion active Taux d’épargne annuel nécessaire à 11% de rendement gestion active Taux d’épargne annuel nécessaire à 12% de rendement gestion active
20 ans 60 ans épuisement à 99 ans 70% 5.22% 3.51% 2.36% 1.59%
25 ans 60 ans épuisement à 94 ans 70% 7.20% 5.09% 3.60% 2.55%
30 ans 60 ans épuisement à 89 ans 70% 9.98% 7.41% 5.51% 4.09%
35 ans 60ans épuisement à               84 ans 70% 13.77% 10.74% 8.39% 6.55%
40 ans 65 ans épuisement à                84 ans 70% 13.77% 10.74% 8.39% 6.55%

*calculé selon un taux d’inflation moyen de 2.5% sur votre salaire annuel brut durant vos années de cotisation au plan.

**taux de rendement approximatif sur 100 ans de l’indice de la bourse de Toronto(dividende inclus) 

Avec ce programme:

Si vous avez 20 ans aujourd’hui, vous aurez besoin de 1.88 fois votre revenu à 60 ans

Si vous avez 25 ans aujourd’hui, vous aurez besoin de 1.66 fois votre revenu à 60 ans

Si vous avez 30 ans aujourd’hui, vous aurez besoin de 1.47 fois votre revenu à 60 ans

Si vous avez 35 ans aujourd’hui, vous aurez besoin de 1.30 fois  votre revenu à 60 ans

Si vous avez 40 ans aujourd’hui, vous aurez besoin de 1.30 fois votre revenu à 65 ans

 

 LE BUDGET:

Maintenant que vous connaissez les trois plans de retraite proposés, regardons plus attentivement le budget proprement dit.

Voici le tableau de la répartition des dépenses mensuelles que je vous propose:

repartition-dépenses-mensuelles-530x139

Je pense qu’une proportion de 10-20% attribuée à l’épargne est très bien pour la majorité des individus de 20 ans à 40 ans qui prévoient prendre leur retraite à 60 ans en visant un rendement d’au moins 9% sur le long terme. (le rendement approximatif de la bourse de Toronto sur 100 ans, dividende inclus).

Bien entendu, plus vous êtes jeune, plus vous serez prêt du 10% et plus vous êtes près de la quarantaine plus vous serez prêt du 20%.

Viennent ensuite les départements du plaisir (loisirs-voyages-spectacles-etc…) avec 10-30% des revenus et des dépenses courantes (nécessaires) avec 50-80% des revenus. À ce niveau, c’est bien simple, plus vous allez sombrer dans les dépenses inutiles (non-nécessaires) et la gratification immédiate, moins le pourcentage de vos revenus attribué à votre plaisir sera grand.

Mon conseil, avant d’effectuer une dépense superflue, demandez-vous toujours à quel point le fait d’effectuer cette dépense vous privera de votre plaisir. Souvent, le simple fait de vous poser cette question, vous fera reculer, et si vous décidez d’aller de l’avant tout de même, ce sera alors parce-que vous estimez que cette dépense représente un réel besoin pour vous ou votre famille.

Une fois que vous avez déterminé votre taux d’épargne nécessaire pour atteindre vos objectifs de retraite (votre futur), il vous restera à gérer vos dépenses courantes et votre plaisir (votre présent).

Se préparer un futur florissant et vivre un présent épanouissant est à la portée de tous, ce n’est souvent pas une question de revenus mais plutôt une question de rationalité.

Préparez votre avenir, «PAYER VOUS EN PREMIER» 10-20% de votre revenu, soyez responsable vis à vis de vous-même et dépensez de façon rationnelle dans le but de gonfler votre budget «PLAISIRS» et non votre niveau de stress.

Après avoir sélectionné votre plan de retraite et revu votre budget en conséquence, il faut maintenant vous prémunir contre les imprévus qui pourraient survenir et faire en sorte de mettre votre plan de retraite en déroute.

 

ASSURANCE VIE:

 Qu’est-ce qu’une assurance vie?

Notre vie est remplie d’événements imprévus. Le décès d’un être proche peut être déstabilisant et nous ébranler à tout jamais. Cependant, si le défunt a bien planifier son départ à l’aide d’une assurance vie couvrant les frais liés à la crémation et assurant une sécurité financière à ses héritiers, ces derniers pourront se consacrer à vivre la perte de l’être aimé sans le poids du stress financier que cela peut amener. Il existe principalement trois types d’assurance vie: l’assurance vie universelle, l’assurance vie temporaire, et l’assurance vie entière.

L’Assurance vie universelle

L’assurance vie universelle mixte une assurance vie permanente comprenant des options de placements souples. Le principal avantage de cette assurance réside dans le fait que vos placements constituent un abri fiscal.

La plupart des personnes utilise ce type d’assurance pour générer de l’intérêt sur des placements à rendement assez stable. L’assurance vie universelle est reconnue pour sa grande souplesse. Ce type d’assurance convient aux personnes qui désirent investir à l’abri de l’impôt. Le désavantage de l’assurance vie universelle est le risque de fluctuations de vos placements qui peuvent fluctuer ou décroître selon l’état de la bourse. Pour en savoir plus, cliquez ici!

L’Assurance vie temporaire (celle que je recommande)

L’assurance vie temporaire procure, à un prix plus abordable qu’une assurance vie universelle, une protection selon un nombre d’année prédéterminé à l’avance. Si la personne décède alors qu’elle est couverte par une assurance vie temporaire, ses héritiers reçoivent le montant non-imposable de l’assurance vie à laquelle le ou la défunt(e) avait souscrite.

Elle est davantage conçue pour les jeunes familles qui sont à la recherche d’une sécurité financière, car elle est abordable. De plus, grâce à la prime touchée, les familles peuvent l’utiliser pour : maintenir le rythme de la vie quotidienne et alléger les dépenses de tous les jours, financer les études collégiales et universitaires des enfants, rembourser des prêts ou des dettes ou bien couvrir certain frais, comme les funérailles. Pour en savoir plus, cliquez ici!

L’Assurance vie entière/permanente

Vous pouvez utiliser l’assurance vie entière pour laisser des fonds à votre conjoint ainsi qu’à vos enfants dont ils auront besoin pour garder un rythme de vie comparable en cas de votre décès.

Son principal avantage est de vous protéger toute la vie durant, sans négociation. La compagnie d’assurance paiera peu importe votre état de santé et la cause du décès le montant prévu. Pour en savoir plus, cliquez ici!

Quel produit convient le mieux à votre situation?

Un courtier d’assurance vie pourra répondre à cette question en tenant compte de plusieurs facteurs. Comme chaque cas est unique, prenez le temps de consulter votre courtier d’assurance.

Notez cependant, que personnellement je suggère de souscrire une assurance vie temporaire d’une durée équivalente au nombre d’années vous séparant de l’âge prévu de votre retraite et d’un montant équivalent à 10x votre salaire brut (avant impôts).

ASSURANCE INVALIDITÉ ET MALADIES GRAVES:

Maintenant que vous avez protéger votre plan de retraite contre la perte de revenu liée à la mort du, d’un ou des contributeurs, il faut aussi penser à le protéger contre la perte de revenu lié à une invalidité ou à une maladie grave.

Dans le cas de l’assurance invalidité, je suggère de souscrire à une assurance d’un montant égal aux montants mensuels jumelés de vos dépenses courantes (nécessaires) et de votre épargne retraite et ce, pour une période minimale de 2 ans. De cette façon, vous pourrez continuer à défrayer vos coûts courants, tout en poursuivant votre plan d’épargne préétabli et vous guérissant paisiblement de votre invalidité.

Exemple: si votre épargne et vos dépenses courantes se chiffrent à 3 000$/ mois, souscrivez alors une assurance invalidité de 24 mois au montant de 3 000$/mois.

Dans la cas de l’assurance contre les maladies graves (Cancer, AVC, etc…) je suggère de souscrire à une assurance équivalente à une année de salaire brut (avant impôt), de cette façon vous pourrez mettre le focus sur votre guérison et n’aurez pas à vivre un stress financier en supplément du stress lié à votre maladie, si cela vous arrive.

TESTAMENT ET MANDAT EN CAS D’INAPTITUDE:

En terminant, n’oubliez pas votre testament et votre mandat en cas d’inaptitude, deux autres éléments primordiaux pour assurer la bonne suite des choses en cas de décès, du , d’un ou des contributeurs au plan de retraite.

Que pensez-vous de mon plan de retraite? Avez-vous un plan de retraite?

Laissez moi votre commentaire sur l’article. Je vous invite également à partager cet article sur les réseaux sociaux et à aimer notre page Facebook. Un like sur notre page Facebook, c’est une chance de gagner un abonnement d’un an à la section privilège MIA.

2 Commentaires
  1. 5 janvier 2015
    • 5 janvier 2015

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *