L’investisseur boursier, ce masochiste

Bâtissez-vous un portefeuille gagnant pour moins de 4 euros par mois

Voici mon dernier article paru sur dividendes.ch

La consultation régulière des cotes boursières se veut une forme de masochisme pour l’investisseur boursier à long terme, comme l’a si bien expliqué l’auteur Nassim Nicholas Taleb dans son bouquin Fooled by Randomness  (Berner par le hasard). Dans son livre, il donne l’exemple percutant de l’investisseur qui voit son rendement annuel surpasser de 15% le rendement des placements sécuritaires à taux fixe, avec un taux d’erreur de 10% par année. Ce taux d’erreur correspond à la volatilité annuelle de son portefeuille d’actions. Selon l’auteur, et basé sur les lois de la statistique, cela signifie qu’il y a  une probabilité de 93%, pour cet investisseur, de faire de l’argent n’importe quelle année. Il s’agit donc là, d’un scénario extrêmement optimiste ou en d’autres mots, d’un excellent investisseur, en fait…

Pour consultez la suite de l’article, rendez-vous sur dividendes.ch

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *