Investir en Bourse, c’est comme magasiner

Bâtissez-vous un portefeuille gagnant pour moins de 4 euros par mois

Voici un excellent article de Patrick Thénière et Rémy Morel, du site lesaffaires.com, que je partage avec vous.

Si vous fréquentez régulièrement les centres d’achat, vous êtes probablement à l’affût des articles en soldes, autant dans les grandes surfaces que dans les petites boutiques. Vous aimez en avoir pour votre argent. Si un certain article vous intéresse, et qu’il s’avère disponible à 50% de rabais, vous n’hésiterez pas très longtemps. Vous achetez et vous souriez à l’idée de tout l’argent que vous avez économisé.

Mais comment savez-vous si vous venez de rafler une bonne affaire? Vous connaissez premièrement la valeur du bien que vous acquérez. Vous savez pertinemment que certains articles débutent avec des prix gonflés au départ. Vous devez donc être en mesure d’estimer la valeur du bien convoité. Dans un deuxième temps, vous effectuez une comparaison avec le prix demandé en solde. Plus la différence entre les deux est élevée, plus grande sera votre économie.

Lorsque vient le temps d’investir en Bourse, certaines personnes deviennent craintives, et imaginent les pires scénarios même lorsque la sélection de titre est exécutée avec soin. Pourtant, notre approche diffère peu de celle qui consiste à rechercher ce qui est en solde dans les magasins.

C’est pourquoi à la base, quelques minutes peuvent suffirent pour la comprendre. Il suffit d’y appliquer la logique du magasinage. Serge Belinski, du site l’Investisseur Français, nous offre une explication concise et simple que vous pouvez visionner dans ce court vidéo :  »Comment bien investir en Bourse ». Il décrit un exemple intéressant avec un de ses titres, pour lequel il payait l’équivalent de 100M d’euros, et obtenait en retour 300M d’euros d’actifs et 50M d’euros de profits annuels.

Un exemple concret dans l’achat d’un manteau

Établissons un parallèle avec le magasinage. Supposons que vous dénichez un superbe manteau à 100$, dont la valeur véritable atteint 300$. Vous économisez 200$. Toutefois, on vous donne le choix : vous le portez et l’usez. Il ne vous aura coûté que 100$ et vous aura permis de vous protéger contre le froid durant plusieurs saisons d’hiver.

L’autre choix s’avère plutôt singulier : si vous acceptez de le conserver intact, et de simplement le garder chez vous, vous recevrez 50$ par an. En prime, lorsque les soldes sur ce genre d’article ne seront plus disponibles, le magasin vous appellera éventuellement et vous offrira de le racheter pour 300$. Serait-ce une proposition alléchante? À la Bourse, cette possibilité existe de temps à autre, si l’on cherche de façon assidue.

Il existe toutes sortes de techniques utilisées par les investisseurs pour tenter de battre les marchés. Certaines requièrent des formules mathématiques savantes et des logiciels informatiques performants. Toutefois, nous pensons que le secret réside simplement dans la recherche de véritables aubaines. Tout comme les consommateurs dans les magasins, nous sommes constamment à l’affût de ce qui est  »en solde »!

Par Patrick Thénière et Rémy Morel

*Cet article a été originalement publié sur lesaffaires.com

Que pensez-vous de la théorie développée dans cette article?

Laissez moi votre commentaire sur l’article. Je vous invite également à partager cet article sur les réseaux sociaux et à aimer notre page Facebook. Un like sur notre page Facebook, c’est une chance de gagner un abonnement d’un an à la section privilège MIA.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *