Les 4 qualités que j’admire le plus chez les dirigeants

Bâtissez-vous un portefeuille gagnant pour moins de 4 euros par mois

Je partage avec vous cet article de Philippe Leblanc du site lesaffaires.com que j’ai bien apprécié.

Pendant l’assemblée annuelle de Berkshire Hathaway(NY, BRK.B), un jeune de septième année (âgé d’environ 12 ans) a demandé à Buffett «comment faut-il s’y prendre pour se faire beaucoup d’amis?» À la blague, Munger a répondu: «La seule façon que j’aie trouvée a été de devenir très riche et ensuite très généreux ». La réponse de M. Buffett m’a toutefois semblé plus évocatrice. Il suggère d’identifier quelques personnes que l’on admire beaucoup, de repérer chez ces gens quatre qualités qui font qu’on les admire, puis de tenter d’acquérir ces qualités. Il propose aussi de faire l’exercice contraire, soit de noter quatre défauts chez certaines personnes qui font qu’on les apprécie moins et de tenter d’éliminer ces défauts de sa propre personnalité.

J’ai tenté de cerner les quatre qualités que j’admire le plus chez les dirigeants d’entreprises dans lesquelles COTE 100 a investi au fil des ans. Les voici :

1- La passion. À l’exception peut-être de certaines sociétés du monde des réseaux sociaux ou technologiques, les grands succès d’affaires reposent généralement sur des décennies de travail acharné. Il faut qu’un dirigeant ou un propriétaire soit passionné par ce qu’il fait pour persévérer et traverser les inévitables périodes difficiles qui mènent au succès.

2- La constance. Les bons dirigeants ont une vision claire de ce qu’ils veulent réaliser. Ils ont aussi un discours et une stratégie qui ne changent pas avec les modes et les saisons. Je me souviens que Raymond Royer, à l’époque où il était président de Bombardier, martelait sans cesse la même vision, la même ligne directrice aux investisseurs et aux employés de la société.

3- L’indépendance. Ceux qui réussissent font souvent les choses différemment, empruntent les sentiers moins fréquentés, voire tracent leurs propres sentiers! Si l’on veut réussir dans son domaine, il faut savoir se démarquer, être différent des autres, que ce soit avec un produit unique, des coûts d’exploitation plus bas, un service à la clientèle d’exception ou une stratégie différente.

4- L’intégrité. Un dirigeant peut sûrement couper les coins ronds et connaître du succès pendant un certain temps. Par contre, je suis convaincu qu’à long terme, les entreprises dirigées de façon intègre connaissent plus de succès.

Je vais tricher et ajouter une cinquième qualité que j’admire particulièrement : la vision à long terme. Un dirigeant qui gère son entreprise pour les prochaines décennies, voire pour les futures générations, agira différemment de celui dont l’objectif est de la vendre au meilleur prix d’ici quelques années.

Et tant qu’à tricher, j’ajouterais aussi la frugalité. Les grands dirigeants sont obsédés par l’efficacité de leur entreprise et, bien qu’ils soient prêts à investir dans des projets prometteurs, ils ne veulent pas dépenser un sou inutilement.

Au Québec, nous avons à mon avis la chance d’avoir plusieurs sociétés qui ont connu de grands succès boursiers et financiers au cours des nombreuses dernières années. Des sociétés telles que Quincaillerie Richelieu, Saputo, Stella-Jones, Valeant, Groupe CGI, Couche-Tard, et j’en passe. Ces succès reposent avant tout sur des dirigeants d’exception qui possèdent la plupart des qualités citées plus haut.

Par Philippe Le Blanc, CFA, MBA

*Cet article a été originalement publié sur lesaffaires.com

Quelles qualités admirez-vous chez un dirigeant d’entreprise?

Laissez moi votre commentaire sur l’article. Je vous invite également à partager cet article sur les réseaux sociaux et à aimer notre page Facebook. Un like sur notre page Facebook, c’est une chance de gagner un abonnement d’un an à la section privilège MIA.

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *