Les raisons de la sous-performance de l’investisseur en compte propre versus le marché

Bâtissez un portefeuille gagnant pour moins de 4 euros par mois

Voici un article invité très révélateur rédigé par le conseiller financier M.Fabien Major (Majorblog.net).

La firme de recherche de Boston Dalbar a publié sa nouvelle recherche sur le comportement des investisseurs. Au cours des 20 dernières années, le marché boursier a produit un rendement annuel moyen de 9,2%.

Durant la même période, le portefeuille en actions de l’investisseur en compte propre moyen n’a rapporté que 5%. Un écart impressionnant de 4,2%. Même avec les résultats spectaculaires de la bourse en 2013, 75% du temps les investisseurs en compte propre ont fait moins bien que le marché boursier.

Toutes les campagnes d’information et d’éducation financières semblent futiles. L’investisseur en compte propre répète les mêmes erreurs.

Dalmar 14

Les principales raisons de la sous-performance de l’investisseur en compte propre versus le marché boursier

Comme jamais, l’investisseur en compte propre a un libre accès à une panoplie de produits financiers. Les frais de gestion n’ont jamais été aussi bas. Via un fonds indiciel, il est même possible d’acheter pour moins de 0,35% une participation aux indices les plus représentatifs de la vigueur économique comme le S&P 500, le Nasdaq 100, le FTSE 100, le S&P/TSX et j’en passe.

À la lumière de la récente étude, on ne peut que constater que les frais financiers ne sont pas les grands responsables du naufrage financier de l’épargnant. Dalbar souligne qu’il faut se regarder dans le miroir pour trouver un coupable à ses piètres résultats. Les décisions irréfléchies de l’investisseur en compte propre moyen lui coûtent près de la moitié de ses gains de placement.

Les mauvais choix prennent diverses formes. Il y a d’abord, une tendance évidente à suivre les mouvements de la foule et de se fier davantage à ses émotions qu’à des faits. Sans plan financier, de nombreuses transactions financières sont basées uniquement sur des impressions et des coups de tête.

Le profil de risque d’un investisseur peut changer dans le temps. Le changement de carrière, la naissance des enfants, l’achat d’une propriété et les aléas de la vie ont de l’influence. Mais une fois son profil de risque bien évalué, la fluctuation boursière ne devrait pas interférer dans ses plans. Mais c’est tout le contraire qui se produit. Ainsi le concept de « préservation du capital » est un souci uniquement lors des marchés baissiers et des corrections de la bourse. On va l’ignorer complètement lors des reprises et des poussées de croissance économique. Des portefeuilles de répartition d’actifs conventionnels ont pourtant réussi à éviter la moitié des pertes de 2008.  Des millions de personnes jouent à un jeu que les experts jugent impossible: tenter de deviner les mouvements futurs des marchés boursiers.

L’investisseur en compte propre a tendance à changer de stratégie au gré des modes et des manchettes. Il se laisse séduire facilement par la dernière promo de la banque du coin. En général, on détient un portefeuille de placement pendant 4 ans au moins.

Pour leur part, les investisseurs en compte propre qui font de la négociation active détiennent leurs titres en moyenne durant 43 jours. C’est assez renversant, n’est-ce pas? Détenir et conserver un portefeuille diversifié à LONG TERME est toujours plus payant et moins stressant. En plus, cela engendre moins de frais et d’impôt.

Si vous n’avez pas la bosse des finances, une autre étude (de Morningstar cette fois) conclut qu’avec le soutien d’un conseiller les investisseurs gagnent en moyenne 1,82% de plus que ceux qui se débrouillent seuls.  L’apport d’un plan financier professionnel procure en moyenne des revenus de retraite supérieurs de 26%. Contrairement à la croyance populaire, ce sont les moins  bien nantis qui en récoltent les avantages les plus significatifs.

Par Fabien Major

Et vous, que pensez-vous du piètre rendement moyen de l’investisseur en compte propre depuis 20 ans? Quel en est la cause selon vous?

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *