Pourquoi avoir des blue chips dans votre portefeuille est important

Sovanna

Cet article vous est proposé par Sovanna SEK qui est l’auteur du blog investir-en-actions.com

Après avoir assimilé les différentes bases de la Bourse et choisir votre compartiment d’investissement, vous hésitez encore à franchir ce cap d’acheter des actions pour des raisons qui sont compréhensibles. Pour bâtir un portefeuille boursier qui tient dans la durée, les blue chips peuvent faire l’affaire avec des atouts non négligeables quelque soit l’ambiance des marchés financiers. Néanmoins, les acheter dans de bonnes conditions de votre part de la patience.

Définition d’une blue chip

Une blue chip est une action comportant de solides fondamentaux tant sur le plan sectoriel et financier. En règle générale, c’est une grande entreprise de réputation mondiale qui a su s’adapter face aux différentes crises pendant le XXème et au cours du XXIème siècle. En France, elle est considérée comme une valeur de bon père de famille. Au sein de la cote parisienne, j’avoue qu’il n’y en a pas des tonnes au contraire de Wall Street.

Pour qu’une action fasse partie de cette catégorie privilégiée, elle doit respecter des critères tels que :

 

  • Un nombre minimum d’actions en circulation avoisinant entre 3 et 5 millions pour assurer la liquidité et se prémunir d’une manipulation des prix.
  • Un dividende qui augmente lors des cinq des douze dernières années. Cela prouve que l’entreprise arrive à conserver une capacité bénéficiaire sur le long terme et le management est compétent.
  • Au moins 80 institutions financières doivent propriétaires de l’action en question.
  • Une croissance des bénéfices sur sept des douze dernières années afin de se faire une idée de la capacité de l’entreprise à surmonter les périodes de récession et exploiter les années folles pour trouver de nouveaux relais de croissance.
  • Un versement du dividende sans interruption pendant au moins 25 ans.
  • Un rating des agences de notation supérieur ou égal à A-.

Les atouts de détenir des blue chips

Les blue chips sont généralement moins risqués du fait de leur régularité bénéficiaire et un business model résilient face aux turbulences économiques et monétaires. Au niveau du comportement boursier, elles ont tendance à surperformer le marché lors des phases de hausse et chutent en dernier en cas de récession économique.

Les secteurs d’activité où vous pouvez trouver des blue chips sont proches de votre cercle de compétences comme la consommation, la santé et les services récurrents. Aux Etats-Unis, les meilleures exemples sont Coca-Cola, Pepsico, Johnson & Johnson ou McDonald’s. En France, ce sera Air Liquide, Danone, Essilor ou Sanofi.

En plus d’être des leaders mondiaux dans leur secteur de prédilection avec une structure financière saine, elles versent un dividende souvent en croissance sur une longue période. Pour l’investisseur de long terme qui recherche un compromis entre une fructification de son capital et un rendement, ce sont des actions qui pourraient lui convenir sans avoir un suivi assidu de son portefeuille.

Ne vous précipitez pas pour les acheter

Depuis l’éclatement de la bulle Internet, elles ont retrouvé la cote au sein de la communauté financière. Néanmoins, leur popularité grandissante a entrainé petit à petit une survalorisation de leurs cours de Bourse par rapport à leurs perspectives bénéficiaires. Par conséquent, leurs taux de rendements au feu et à mesure que leurs cours de Bourse augmentent, tendent à baisser.

À l’heure où j’écris, les PER (Cours/Bénéfice net par action) de Coca-Cola et Pepsico sont respectivement de 21 et 20. Quant à Air Liquide, la valeur prisée par les actionnaires français est valorisée à 20 fois les bénéfices de 2016 malgré la baisse de son cours de Bourse en début d’année.

L’idéal est d’acheter les blue chips lorsqu’elles sont sous-évaluées à condition que leur structure financière et les fondamentaux de leur business ne soient pas remis en cause. Malheureusement, vous pouvez attendre longtemps pour faire les soldes. Du coup, la meilleure solution lors des phases de hausses est d’acheter avec modération dans les creux, puis attendre la possibilité de moyenner confortablement à la baisse votre prix de revient si un sell off ou un krach boursier se produit.

En résumé, les mots d’ordre sur ce genre de valeurs sont la discipline et la patience. Vous ne devez pas céder à la tentation d’acheter sous prétexte qu’il faut en avoir absolument dans votre portefeuille, surtout sur des prix élevés et au risque de griller votre capital investi. Même si elles possèdent des avantages compétitifs durables ou des barrières d’entrée difficiles à pénétrer par la concurrence, il est important de ne pas exclure que leur potentiel de croissance peut être mis à mal dans un monde qui bouge exponentiellement.

Par Sovanna SEK

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *