L’investisseur boursier doit se voir comme un capitaliste

 

Simplicité – Transparence – Performance

Pour vous bâtir un portefeuille d’actions performant et vivre la retraite dont vous rêvez 

Faites-en l’essai, ce sera votre meilleur investissement à vie!

Si il y a un réflexe à acquérir pour devenir un bon investisseur, c’est celui de cesser de vous voir comme un simple petit épargnant. Cette connotation restrictive aura sur vous un effet limitatif et nuisible. En bourse comme dans toutes les facettes de la vie en général, la perception que vous avez de vous même détermine la majeure partie de vos résultats.

Investir en bourse avec succès demande de se percevoir comme un investisseur avec un grand I, un actionnaire, un homme ou une femme d’affaires. Plus vous intègrerez le concept de l’actionnaire et délaisserez celui du simple épargnant, plus vos probabilités de succès croîtront.

Un investisseur achète des entreprises: que ce soit 100 actions ou 100% de la société, peu importe, vous êtes un propriétaire d’entreprise et vous vivez les bons et les mauvais côtés de la médaille.

Le rôle de l’Investisseur en bourse est d’acquérir des compagnies choisies avec grand soin qui correspondent avec exactitude à son approche de placement. Chaque entreprise faisant partie de son portefeuille doit initialement avoir passé sa grille de contrôle.

Au bout du compte, l’investisseur doit se voir comme un capitaliste. Mais qu’est-ce qu’un capitaliste?

Le capitaliste accumule le capital, le gère avec grand soin et le fait fructifier du mieux qu’il peut en saisissant les occasions qui se présente à lui. Par contre, il ne prendra pas de risques inutiles et fuira la spéculation.

Le capitaliste cherche à réduire le gaspillage et les coûts de toutes sortes, en commençant par ceux liés aux transactions. Il fait de même avec les taxes et les impôts.

Le capitaliste investi dans des sociétés, dont les dirigeants ont le même respect que lui pour le capital.

Le capitaliste cherche des créateurs de richesse à long terme.

Devenir capitaliste, c’est changer sa perception du marché boursier, c’est considérer la bourse de façon rationnelle et éviter d’en être sa marionnette.

Finalement, être capitaliste, c’est devenir le maître de la bourse et non plus, son serviteur, c’est choisir le bon moment, celui qui nous convient, pour faire affaire avec elle.

Je suis convaincu que si vous faites preuve d’une attitude «capitaliste» envers la bourse, votre succès comme investisseur sera grandement amélioré. Cependant, gardez toujours en tête qu’investir en bourse avec succès sur le long terme est une tâche ardue, donc restez à l’affût en tout temps.

Par Martin Raymond

Laissez moi votre commentaire sur l’article. Je vous invite également à partager cet article sur les réseaux sociaux et à aimer notre page Facebook. Un like sur notre page Facebook, c’est une chance de gagner un abonnement d’un an à la section privilège MIA.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *