Valorisation d’une action par la méthode des comparables

 

Vous voulez savoir si une valeur est chère ou non, une des méthodes est de comparer la valeur de l’entreprise à celle de ses concurrents.

La valorisation d’une action par la méthode des comparables, aussi appelée méthode relative.

Dans certain secteur, il est assez facile de trouver des concurrents, songeons aux producteurs de pétrole, aux constructeurs de voitures ou aux grandes surfaces, mais même là il y a des différences de périmètre, bas/haut de gamme, zone géographique, etc…

Pour illustrer cet article, j’ai choisi le secteur de la production et de la transformation d’ aliments destinés aux grandes surfaces et aux entreprises de restauration, préparation à partir de légume, fruit ou lait en conserve ou surgelés, ainsi que des plats traiteurs. Toutes ces entreprises sont Européennes, Italiennes, françaises, Belges, Espagnoles et Anglaises, elles ont aussi comme point commun de vendre leurs produits sous leurs propres marques, ou celle de distributeur, elles sont également présentes sur les marchés internationaux. Il est plus que probable du moins pour nos lecteurs européens que vous avez déjà mangé des produits alimentaires issus de ces entreprises.

Pour comparer la valeur de ces entreprises, nous n’allons pas seulement les comparé, sur base du traditionnel ratio cours-bénéfice (PE) mais aussi sur le cours valeur comptable (PB), le cours vente (PS) et valeur d’entreprise sur le bénéfice avant intérêts, taxes, dépréciations et amortissements (EV/EBITDA).

 Depuis 2014, le choix des investisseurs gagnants!

Investir en bourse avec MIA = succès

91.7% de nos abonnés renouvellent après 1 an

Découvrez la page de présentation MIA!

 

C’est ratios, ont tous en commun d’utilisé le cours boursier, il est supposé que toute l’information est dans le cours et donc que les marchés sont efficients. La valeur d’entreprise (EV) inclut non seulement la capitalisation du marché, mais aussi l’endettement. Nous employons le bénéfice par action estimé par les analystes ainsi nous n’incluons dans le dénominateur, pas uniquement des éléments issus de la comptabilité (passé), mais aussi une estimation du futur.

Ainsi la comparaison entre chaque entreprise est faite selon différents aspects, les amateurs de dividende y ajouteront bien sûr le cours dividende, d’autres ajouteront d’autre ratio trésorerie, trésorerie libre, EBIT, etc …

Multiples
Pour chaque ratio nous calculons la moyenne et pour chaque valeur, l’écart en pourcentage par rapport à la moyenne, ensuite pour chaque valeur nous calculons la moyenne des ratios, ce qui nous donne le pourcentage de sur ou sous-valorisation, ce pourcentage multiplié par le cours en bourse nous donne la valeur de l’entreprise, calculée par la méthode des comparables.
Ensuite nous faisons le même calcul avec la médiane au lieu de la moyenne, la médiane à en pratique comme effet d’exclure les valeurs extrêmes et ainsi donne un meilleur résultat que la moyenne, pour utiliser la médiane nous devons avoir au 4 ou 5 comparables.
Ce que nous voyons aussi, c’est que selon le ratio utilisé nous n’avons pas le même résultat, l’emploi de plusieurs multiple nous permet de mieux appréhender la valeur d’une entreprise.

Selon les secteurs certains multiples sont plus pertinents que d’autres, il convient alors d’utiliser les multiples adéquats et de leur affecter éventuellement un poids différent.
Il peut convenir d’utiliser des primes et des décotes, décotes d’illiquidité, primes de contrôle, décote de taille, afin de prendre en compte un différentiel de taille souvent valorisé par le marché.

Cette  méthode des comparables ou relative est aisée à mettre en œuvre, sa principale limite est son caractère statique, contrairement à la méthode historique qui envisage l’évolution de l’entreprise dans le temps.

Par Patrick Van Beesen

Laissez moi votre commentaire sur l’article. Je vous invite également à partager cet article sur les réseaux sociaux et à aimer notre page Facebook. Un like sur notre page Facebook, c’est une chance de gagner un abonnement d’un an à la section privilège MIA.

3 Commentaires
  1. 27 février 2017
    • 28 février 2017
      • 28 février 2017

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *