Le succès en Bourse passe par l’éducation financière

Simplicité – Transparence – Performance

Pour vous bâtir un portefeuille d’actions performant et vivre la retraite dont vous rêvez 

Faites-en l’essai, ce sera votre meilleur investissement à vie!

Le manque d’éducation financière ne date pas d’hier

Les mésaventures financières de l’investisseur boursier autonome date de longtemps. En 1720, le père de la physique moderne, Isaac Newton, décida de vendre ses actions de la South Sea Company, réalisant du même coup un profit de 7 000 livres sterling, soit un rendement de plus de 100% en à peine un an. Suite à cette vente, le titre de la South Sea Company continua de progresser de façon exponentielle, et Newton ne put résister et céda à l’euphorie du moment en achetant, à un coût très élevé, une plus grande part d’actions que la première fois. Comme à chaque fois avec les bulles spéculatives qui prennent leur source dans les fantasmes des investisseurs bien plus que dans les faits, le titre de la South Sea était condamné à s’écrouler. Ce qu’il fit quelque temps plus tard, et Newton perdit plus de 20 000 livres. Réagissant à cette tournure douloureuse, Newton déclara: «Je peux calculer le mouvement des corps célestes mais pas la folie des hommes».

Cette mésaventure boursière, datant d’il y a longtemps, est typiquement la même que vivent, chaque jour, des milliers d‘investisseurs boursiers autonomes d’aujourd’hui: acheter à prix élevé et au mauvais moment, et vendre à bas prix et au mauvais moment. C’est probablement, du moins en partie, ce qui explique la pitoyable performance de l’investisseur autonome depuis plus d’un siècle.

Pourquoi les riches réalisent-ils de meilleurs rendements?

Parce qu’ils ont les moyens de se payer l’aide de gens qui ont investi dans leur éducation financière. Peut-être que les millionnaires de ce monde ne seront pas d’accord, ici, avec mes propos mais je pense sincèrement qu’ils réalisent de meilleurs rendements que l’investisseur autonome moyen , non parce qu’ils sont plus intelligents que la majorité, mais bien, parce qu’ils se font aider et conseiller par des investisseurs boursiers mentors à succès, des gens qui ont la faculté de faire preuve d’indépendance d’esprit, de rationalité et d’intelligence financière, finalement, des gens qui ont investi du temps dans leur éducation financière pour faire en sorte que le marché boursier travaille pour eux et non contre eux.

Voilà ce qui explique selon moi, pourquoi les riches sont de plus en plus riche et la classe moyenne de plus en plus moyenne. Si vous avez un portefeuille de 5 Millions$: vous pouvez être assuré qu’on organisera un meeting privé avec le gestionnaire de portefeuille le plus chevronné de la compagnie de gestion pour vous vendre l’idée d’une gestion professionnelle. Par contre, si vous avez un portefeuille de 10 000$, vous devrez vous contenter du jeune conseiller en fonds de placement ou gérez vous-même vos avoirs, en prenant le risque de voir partir en fumée vos capitaux et donc, vos espoirs d’enrichissement et de retraite confortable.

La solution pour l’investisseur boursier autonome: l’éducation financière

À mon humble avis, la solution aux mauvais rendements obtenus par l’investisseur autonome passe par une meilleure éducation financière. Oui, il n’y a rien de mieux pour se protéger des risques du marché boursier que de savoir les identifier et les éviter. La majeure partie des temps libres d’un investisseur autonome devrait être consacrée au raffinement de ses connaissances sur la Bourse et la gestion d’entreprise. Plus vous en saurez sur différents domaines, meilleur seront vos rendements à long terme. Ne lésinez pas, gestion d’entreprise, psychologie de l’investissement, planification financière, fiscalité, entreprenariat, développement personnel, etc…plus vos connaissances seront larges et détaillées, meilleur vous serez comme investisseur autonome.

L’éducation financière, la raison d’être du blog investir-a-la-bourse.com

La motivation profonde derrière la création et le maintien de mon blog est la suivante: Éduquer les investisseurs boursiers autonomes afin qu’ils disposent des outils nécessaires pour se battre contre M.Le Marché et le vaincre. Si je parviens à faire en sorte d’améliorer, ne serait-ce qu’un peu, l’éducation financière de mes visiteurs sur le blog, j’aurai gagné mon pari.

Par Martin Raymond

Laissez moi votre commentaire sur l’article. Je vous invite également à partager cet article sur les réseaux sociaux et à aimer notre page Facebook. Un like sur notre page Facebook, c’est une chance de gagner un abonnement d’un an à la section privilège MIA.

2 Commentaires
  1. 15 août 2016
    • 22 août 2016

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *