Bourse: La psychologie de l’investisseur, 2e partie

 

Simplicité – Transparence – Performance

Faites l’essai de notre performant service dédié à l’investisseur en compte propre

Poursuivons notre dossier: Bourse: La psychologie de l’investisseur.

Voici deux autres «A priori systématiques» qui guettent l’esprit humain lorsque vient le temps d’investir en Bourse.

Bourse: La psychologie de l’investisseur: l’excès de confiance:

L’excès de confiance nous afflige dans toutes les sphères de notre vie. Par exemple, une compagnie d’assurance automobile canadienne a fait un sondage auprès de conducteurs d’automobile en leur posant la question suivante: Est-ce que vous croyez que vous êtes un bon conducteur?. Or plus de 90% des répondants ont affirmé être des conducteurs supérieur à la moyenne.

Vous réalisez évidemment que c’est exagéré comme proportion car cela joue contre l’idée même de la moyenne. Cela démontre par contre que la majorité des conducteurs surévaluent leur talent de conducteur. C’est également le cas à la Bourse, ce qui cause de graves problèmes aux investisseurs.

L’excès de confiance frappe fort et majoritairement ceux qui se croient des experts. Le problème, c’est que la majorité des gens, les experts inclus, ont tendance à faire trop confiance à leurs opinions, sans prendre le temps de considérer les éléments de preuve.

Souvent d’ailleurs, les gens ne recherchent que les informations qui confirment leur opinion, refusant de voir celles qui défient leur croyances. En fait, l’être humain a cette tendance naturelle  à favoriser les données justifiant ses croyances et écarter toutes les autres.

L’excès de confiance est d’autant plus dangereux du fait que notre société le valorise. Nous associons facilement la compétence à la confiance. La preuve, notre tendance marquée à croire plus facilement une personne qui se montre très confiante comparativement à celle qui affiche des doutes ou qui ne semble pas sûre de sa théorie.

Pourtant, plusieurs études universitaire à travers le monde ont démontré clairement qu’il n’y avait aucune corrélation entre le degré de confiance d’un individu et la qualité des résultats obtenus dans son domaine d’expertise.

Pour l’investisseur en Bourse, l’excès de confiance a une conséquence néfaste, soit de le pousser à négocier beaucoup trop souvent ses actions. Se croyant un meilleur investisseur que la moyenne, l’individu au prise avec un excès de confiance en lui, verra son rendement à long terme en Bourse être amputé fortement par son hyper activité boursièr

Bourse: La psychologie de l’investisseur: Les raccourcis:

L’être humain a une tendance naturelle à se forger très rapidement une opinion sur une personne, une chose ou un événement. C’est un moyen «paresseux» d’évaluer une situation. Je dirais même que poussé trop loin et à trop grandes fréquences, cela mène à des erreurs graves, surtout si nos motivations sont basées sur des préjugés.

Qui n’a jamais qualifié une personne aux cheveux long et tatouée de voyou, ou encore, se basant sur la tenue vestimentaire d’un individu, a porté des conclusions hâtives sur celui-ci. Malheureusement, ce genre de raccourcis fait partie du bagage de l’être humain et il peut jouer des tours à l’investisseur qui sommeille en vous.

Voici quelques exemples:

-Un grand succès en Bourse provoquera des généralisations du genre: «C’est le prochain Microsoft». Fuyez comme la peste de telles affirmations.

-L’acquisition d’une compagnie importante dans un secteur spécifique qui pousse les investisseurs à conclure qu’il y aura d’autres acquisitions dans le secteur et à acheter sans réfléchir des titres de ce secteur. De la pure spéculation, un jeu très dangereux.

-La justification d’une décision de placement en se fixant de façon obsessive sur une seule statistique. Par exemple, acquérir un titre uniquement parce-que son ratio cours/bénéfice est peu élevé. C’est une décision simpliste qui, la majorité du temps, vous fera perdre de l’argent en Bourse.

L’investissement en Bourse rentable est un acte qui demande du jugement, du temps, de la méthode et de l’humilité.

Il n’existe aucun raccourci pour réussir en Bourse et toutes personnes voulant vous faire croire le contraire n’est rien d’autre qu’un imposteur.

Par Martin Raymond

Laissez moi votre commentaire sur l’article. Je vous invite également à partager cet article sur les réseaux sociaux et à aimer notre page Facebook. Un like sur notre page Facebook, c’est une chance de gagner un abonnement d’un an à la section privilège MIA.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *