Pourquoi l’univers de la Bourse est si déroutant pour les investisseurs particuliers?

Sovanna

Cet article vous est proposé par Sovanna SEK qui est l’auteur du blog investir-en-actions.com

L’investissement en Bourse est une route semée d’embuches. La quasi-majorité des investisseurs particuliers qui ont mis les pieds, prennent des claques et abandonnent. Au-delà des dégâts financiers, c’est sur le plan psychologique que ça fait très mal. En parlant de la Bourse du mauvais coté de la médaille, il est clair que personne ne voudra s’aventurer. Néanmoins, il est nécessaire de dire la vérité afin de comprendre pourquoi investir en Bourse est difficile de nos jours pour les investisseurs particuliers.

 

Ils se contentent de rester dans la moyenne

Pour diverses raisons, les investisseurs particuliers préfèrent être dans les normes parce que :

 

  • Ils sont victimes d’un schéma de pensée lié à l’éducation des générations antérieures ayant vécu dans la sécurité de l’emploi et à l’époque où l’État était toujours là. Ne soyez pas étonné si vos parents ou grands-parents vous disent « Ne prends pas de risque insensé ».
  • Ils cherchent à diversifier à tout va leur portefeuille boursier. En règle générale, c’est par manque de convictions ou par défaut.
  • Ils ont peur des krachs boursiers alors que ce sont les meilleures opportunités pour investir à bon compte.
  • Ils voient la Bourse de manière positive dans un sens unique. A cause de leur esprit moutonnier, ils ne comprennent pas qu’il est possible de tirer profit de la baisse du marché actions ou au pire limiter la casse.

 

Ils n’ont pas la mentalité pour devenir un vrai investisseur

Une des principales raisons de leur échec est la recherche d’une solution miracle pour réussir en Bourse. Cela revient à dire que :

 

  • Ils ont une mentalité de spéculateur ou de joueur en se disant : « On tente le coup puis on prie pour que ça marche ».
  • Ils ont gardé la mentalité d’épargnant. A force d’être bloqué par les démons générationnels, n’espérez rien en retour.
  • Ils font trop confiance aux autres pour investir au risque d’être pris au dépourvu tôt ou tard.
  • Ils ne veulent pas faire les efforts nécessaires pour améliorer leurs compétences financières. Cela demande juste un peu de temps libre et de bonne volonté. Pas besoin d’avoir un diplôme en finance pour investir en Bourse.

 

Ils cherchent la complexité plutôt que la simplicité

Sachant que je n’ai pas échappé à la règle lors de mes débuts en Bourse, les investisseurs particuliers ont cette faculté à rendre compliqué leur stratégie et mode de décision d’investissement. En vérité, ils font confiance à leur intuition qui va au contraire de leurs habiletés naturelles et se surestiment en croyant être au-dessus de Monsieur le Marché.

Malheureusement, Monsieur le Marché a toujours eu le dernier mot et fera payer douloureusement ses errances tôt ou tard. Ainsi, si vous voulez être efficace en Bourse, optez pour la simplicité en restant proche de votre cercle de compétences.

 

Le principal risque en Bourse est l’investisseur. Puis basta !

L’opinion publique prétend qu’investir en Bourse est complexe. Sincèrement, c’est l’investisseur qui présente un risque exponentiel. Premièrement, le modèle éducatif ne nous a pas appris à accepter les échecs et à appréhender les risques. Deuxièmement, il n’arrive pas à faire abstraction des fluctuations de marché alors que cela fait partie de la vie naturelle de la Bourse. Malheureusement, l’Etat l’a habitué à l’illusion du rendement sans risque. Enfin, il s’intéresse à la Bourse lorsque la hausse est proche de sa phase terminale.

Même si ça semble répétitif, voici quatre actions principales à réaliser pour devenir un vrai investisseur :

 

  • Développez vos compétences financières en lisant des livres, magazines ou blogs consacrés à la Bourse. Si vous ne le faites pas, c’est l’échec garanti. A titre personnel, les médias financiers ne répondront pas à vos attentes.
  • Apprenez de vos erreurs pour vous améliorer. La peur de prendre des claques ne doit pas vous replier sur vous-même. Contrairement aux idées reçues, en commettre est plus formateur que les réussites. Néanmoins, reproduire les mêmes est le signe que vous avez besoin d’être recadré.
  • Développez votre indépendance d’esprit. Pour cela, faites votre investigation pour forger votre opinion. Enfin, ce que je veux dire par là, c’est de ne pas se reposer sur les autres pour prendre vos propres décisions d’investissement. Si vous suivez cette voie, vous allez connaître beaucoup de désillusions.
  • Bien comprendre la notion de bulle spéculative. Pour faire simple, elle est composée de trois phases de hausse dont deux saines, puis une phase de baisse qui est la plus fatale pour les investisseurs particuliers peu avisés et se solde généralement par un krach.

Par Sovanna SEK

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *