Le temps joue en votre faveur

En tant qu’investisseur boursier, la réalité veut que pour faire beaucoup d’argent en bourse, vous ayez une confiance absolue dans votre jugement, suffisamment pour encaisser les innombrables tempêtes qui vous attendent. Par contre, la récompense peut-être immense: multiplier votre capital investi par 10 voire 100. C’est essentiellement le pouvoir exponentiel du temps qui vous permet de réaliser des rendements de ce type, car le temps exerce un puissant pouvoir sur les rendements en bourse.

À titre d’exemple, supposons que vous investissez 100 000$, soit 10 000$ dans 10 titres différents. Un des titres réalise un rendement annualisé de 20% sur 30 ans, ce qui vous laisse 2.4 millions de dollars dans ce titre. Si vous avez deux de ces titres qui réalisent un tel rendement, vous voici avec 4.8 millions de dollars (avant impôts). En fait, si les huit autres titres ne valent plus rien (ce qui est très improbable), vous aurez exactement 4 747 526$. Votre 100 000$ s’est multiplié 47 fois avec seulement deux gagnants sur dix.

Maintenant, voyez l’ironie: supposons que chaque titres (les 10) rapporte un rendement annuel de 20% sur 30 ans (ce qui tient du phénomène, voire de la bourse fiction), mais que vous vendiez chaque année et que vous payiez des impôts sur les gains en capital, vous auriez 3 160 717$. Malgré votre moyenne au bâton parfaite, vous vous retrouvez avec moins d’argent que dans le premier cas.

La grande différence entre les deux scénarios précédents, c’est que dans le premier, vous avez profité du pouvoir exponentiel du temps qui se reflète de deux façons. D’une part, dans la compagnie que vous conservez toutes ces années, dont les profits s’accroissent au rythme des intérêts composés et, d’autre part, votre capital s’apprécie à l’abri l’impôt.

Encore aujourd’hui, je demeure fasciné par l’impact de la croissance sur une compagnie à long terme. Il est évidemment difficile de trouver des entreprises qui font croître leurs bénéfices de 20% annuellement sur de longue période de temps. C’est pourquoi, lorsque vous en avez trouvé une, il faut en demeurer actionnaire longtemps, très longtemps même, car une ou deux dans une vie d’investisseur suffisent amplement à vous enrichir au-delà de vos rêves.

Comment garder le cap?

Outre votre travail pour trouver des sociétés extraordinaires et leur achat, votre plus difficile tâche sera de vous isoler des mouvements et des folies qui surgissent régulièrement sur le marché boursier. Si vous n’êtes pas prêt, vous pouvez vendre une entreprise remarquable sous le coup d’une émotion passagère. Vous devez donc développer une discipline sans faille pour éviter de perdre le contrôle. En fait, le marché boursier doit être un serviteur et non le maître.

Le meilleur moyen de garder le cap est de concentrer votre attention sur les résultats financiers de vos entreprises et non sur les cotes boursières. Ainsi, la majeure partie de votre temps devrait être consacré à étudier les rapports financiers de vos compagnies et de nouvelles sociétés qui pourraient représenter des placements payants. Vous devez toujours débuter votre analyse et votre réflexion par les résultats économiques des entreprises. Votre attention doit être toujours dirigée vers les résultats des compagnies et leur potentiel de croissance et non sur les cotes boursières

Le seul cas où la consultation des cotes s’impose, est lorsque le marché connaît ses périodes dépressives. À ce moment précis, c’est le temps de profiter de la bourse, de vous en servir, de faire preuve d’avidité et gardez toujours en tête que le pouvoir exponentiel du temps joue en votre faveur.

Par Martin Raymond

Êtes-vous d’accord avec le fait qu’en bourse, le temps joue en votre faveur?

Depuis 2014, le choix des investisseurs gagnants!

Accédez à deux portefeuilles modèles performants au meilleur coût!

Faites-en l’essai maintenant

Laissez moi votre commentaire sur l’article. Je vous invite également à partager cet article sur les réseaux sociaux et à aimer notre page Facebook. Un like sur notre page Facebook, c’est une chance de gagner un abonnement d’un an à la section privilège MIA.

2 Commentaires
  1. 23 décembre 2016
    • 23 décembre 2016

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *