Deux types d’entreprises à privilégier

Si vous voulez devenir un investisseur focalisé à succès, je vous conseille de vous en tenir à deux types d’entreprises: les piliers et celles à croissance rapide.

Qu’est-ce qu’une entreprise pilier?

Elles représentent ces mastodontes multi-milliardaires qui ont déjà été des entreprises à croissance rapide mais qui en raison de leur dominance sectorielle actuelle sont maintenant des piliers. Quand vous déambulez parmi ces entreprises piliers, vous êtes dans le confort et dans la quasi-certitude: une croissance annuelle de 10 à 15% des bénéfices. Ce n’est pas le graphique de l’Everest mais si vous en faites l’acquisition au bon moment et au bon prix, vous pouvez vous attendre à doubler votre mise au bout de 5 ans.

Donc si vous possédez un pilier, dont le cours a pris 50% en un an ou deux, vous devriez penser que c’est peut-être terminé et qu’il est temps de vendre et de réinvestir sur un autre pilier qui vous semble sous-évalué.

L’importance d’avoir des piliers en portefeuille vient du fait que ce type de sociétés offrent une bonne protection pendant les périodes plus difficiles. Pourquoi me direz-vous? Simplement, parce-que les investisseurs savent que ces entreprises au bilan ultra-solide (grosse encaisse et endettement minime ou nul) ne feront pas faillite, qu’elles remonteront rapidement dans l’estime des investisseurs et retrouveront leur juste valeur intrinsèque.

Qu’est-ce qu’une entreprise à croissance rapide?

C’est une petite compagnie, avec un ou des produits prometteurs qui déploie sa stratégie de vente et de marketing de façon agressive pour s’emparer de la plus grande part de marché possible dans le secteur convoité. Avec ce type d’entreprise, vous pouvez vous attendre à une croissance annuelle des bénéfices de l’ordre de 20 à 25%, et parfois même plus, sur une assez longue période de temps, parfois plus de 10 ans.

Dans un petit portefeuille, une ou deux sociétés de ce type peuvent faire une énorme différence, si votre choix est judicieux, c’est vraiment le royaume des 10-baggers (une action qui décuple de valeur).

Une valeur à forte croissance ne doit pas obligatoirement appartenir à un secteur à forte croissance. D’ailleurs, personnellement, je préfère que cela ne soit pas le cas. Il existe plusieurs secteurs à faible croissance qui offriront toute la place nécessaire à une entreprise à croissance rapide pour se développer.

Bien que les entreprises à croissance rapide représentent celles que je préfère pour m’enrichir sur long terme avec l’investissement à la bourse, y investir sans faire ses devoirs peut vous mener à la catastrophe. Il y a beaucoup de risques dans ces valeurs, spécialement parmi les plus jeunes entreprises qui ont tendance à être trop zélées et insuffisamment financées. Si une entreprise insuffisamment financée rencontre des problèmes, cela se termine souvent en faillite.

Donc soyez intransigeant sur la qualité du bilan d’une société avant d’y investir vos capitaux, plus le bilan est solide, plus les risques financiers diminuent pour l’investisseur. Personnellement, tant que le seuil de la rentabilité n’est pas atteint et qu’il ne me semble pas durable, je me tiens à l’écart. Une fois la décision de devenir actionnaire prise, l’astuce, c’est de déterminer combien payer pour cette croissance potentielle à venir.

Une fois en portefeuille, suivez attentivement l’évolution de votre entreprise à croissance rapide de façon à être dans les premiers au courant et à réagir, si un jour pour des raisons quelconques, elle se transforme et devient une compagnie ordinaire ou même médiocre.

En terminant, gardez toujours à l’esprit que toutes bonnes choses à une fin et qu’un jour ou l’autre, une entreprise à croissance rapide verra son taux de croissance diminuer ou même s’anéantir, tout dépendra de la façon dont l’entreprise sera gérée par ses dirigeants, mais entretemps, profitez de la manne pendant qu’elle passe et enrichissez-vous au delà de vos espérances.

Par Martin Raymond

Dans quels types d’entreprises investissez-vous?

Laissez moi vos commentaires…

Aidez au développement durable du blog en partageant cet article sur les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *