La bonne perception de la fluctuation boursière

Tout investisseur qui possède des actions doit s’attendre à les voir fluctuer dans le temps. L’investisseur sérieux et avisé ne pensera jamais que ces fluctuations boursières régulières font de lui un homme plus riche ou plus pauvre. Cependant, qu’en est-il avec les fluctuations boursières plus prononcées et à plus long terme?

Voilà ce qui nous amène à se poser des questions pratiques et, où les problèmes liés à la psychologie de l’investisseur se compliquent. Une forte progression des cours est à la fois une cause de satisfaction légitime et une raison pour s’inquiéter. Dans le même ordre d’idées, une forte baisse du cours d’une action est à la fois une cause de déception légitime et une raison de se réjouir.

Les interrogations de l’investisseur en compte propre reliées à la fluctuation boursière

Avec ces fluctuations boursières prononcées à la hausse et à la baisse surgissent des tentations dangereuses, les questions intérieures du style: mes actions ont gagné, parfait! Me voilà plus riche que je ne l’étais auparavant , parfait! Mais est-ce que leurs cours n’ont pas trop progressé, et n’est-il pas temps de vendre? Ou alors, pensée plus dangereuse encore, ne devrais-je pas me laisser porter par l’euphorie présente et la cupidité de la majorité et augmenter mes investissements? Dans le cas contraire, le questionnement intérieure sera le suivant: mes actions ont perdu, merde! Me voilà plus pauvre que je ne l’étais auparavant, merde! Mais est-ce que leurs cours n’ont pas trop baissés, et n’est-il pas temps d’acheter? Ou alors, pensée plus dangereuse encore, ne devrais-je pas me laisser porter par la panique généralisée et les craintes de la majorité et vendre mes investissements?

Même le plus avisé des investisseurs aura besoin de beaucoup de volonté pour résister à la pression exercée par la majorité. C’est pour ces raisons en rapport avec la nature humaine, que je conseille à l’investisseur de suivre une méthode prédéterminée pour faire varier les proportions de ses investissements en actions en réponse aux fluctuations boursières.

La bonne perception de la fluctuation boursière

Personnellement, voici comment je perçois les fluctuations boursières mais surtout, comment je tente d’en tirer profit. Pour moi, l’évaluation en bourse d’un titre devrait refléter la valeur intrinsèque de la société. Sur le long terme, la corrélation entre la croissance intrinsèque et la croissance du cours en bourse d’un titre est évidente (plusieurs études le prouvent) mais sur le court terme, les données peuvent évoluées dans le même sens ou complètement à l’opposé.

Dans un monde idéal, si la compagnie dont je suis actionnaire croît à un rythme de 15% annuellement, son cours en bourse devrait afficher une croissance annualisée de 15% également. Mais la réalité est tout autre. Comme le cours en bourse d’un titre est déterminé par les investisseurs qui négocient le titre, souvent les interprétations sont divergentes. Chaque investisseur ayant son degré unique de résistance aux mouvements de la majorité, réagira dans un sens ou dans l’autre et avec une intensité qui lui sera propre.

Une simple petite nouvelle sans impact sur les opérations quotidiennes d’une société, sera interprétée par une foule d’investisseurs différents avec des caractéristiques psychologiques différentes. En plus, une grande part des investisseurs qui interprètent ces nouvelles n’ont aucunement les connaissances et le profil psychologique adéquat pour le faire. Donc, ce n’est pas surprenant de constater régulièrement des mouvements très illogiques des cours en bourse.

La bonne réaction à avoir en regard de la fluctuation boursière

L’acte le plus important d’un investisseur avisé consiste à profiter de ces réactions maniaco-dépressives de la majorité des investisseurs qui entraînent le marché boursier à la baisse, en faisant l’acquisition d’actions des mains d’investisseurs qui n’ont pas su résister au mouvement de la foule.

Dans le cas contraire, l’investisseur avisé profitera des moments d’euphorie de la majorité des investisseurs pour vendre à d’excellentes conditions un titre qui est exagérément valorisé par les investisseurs.

Finalement, l’investisseur à long terme avisé achète d’excellentes entreprises, possédant des bilans financiers extrêmement solides, des perspectives de croissance enviables et une équipe de direction dédiée à l’enrichissement des actionnaires sur le long terme, il s’assoit dessus et attend que la foule prenne panique ou encore tombe dans un excès d’avidité extrême.

En bout de ligne, l’investisseur avisé observe, à distance, sa grande amie, «la fluctuation boursière» attendant qu’elle commette une erreur flagrante et, à ce moment précis, il interviendra et fera des affaires avec le Monsieur le Marché.

Par Martin Raymond

Quel est votre perception de la fluctuation boursière?

Depuis 2014, le choix des investisseurs gagnants!

Accédez à deux portefeuilles modèles performants au meilleur coût!

Faites-en l’essai maintenant!

Laissez moi votre commentaire sur l’article. Je vous invite également à partager cet article sur les réseaux sociaux et à aimer notre page Facebook. Un like sur notre page Facebook, c’est une chance de gagner un abonnement d’un an à la section privilège MIA.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *