CompuGroup a approché Agfa, pour discuter d’un rachat potentiel

CompuGroup Medical, groupe allemand , spécialisé dans les logiciels pour le secteur de la santé, envisage de reprendre le département d’imagerie d’Agfa-Gevaert ou la totalité.

CompuGroup  a approché Agfa, pour discuter d’un rachat potentiel, ce que Agfa-Gevaert a confirmé, mais il n’y a aucune certitude que cela débouche sur une offre.

Agfa a connu de mauvaises périodes et de nombreuses spéculations sur une éventuelle scission du  groupe ont vu le jour. Mais ces dernières années l’entreprise s’est refait une belle santé sous la houlette de son PDG Christian Reinaudo.

Mais ce qui coince dans les tractations c’est le poids de leur fonds de pension de 1,17 milliard. Cette année Agfa doit payé.74 millions, contre 80 millions l’année dernière.

La branche médicale d’Agfa représente 40% du chiffre d’affaires et 60% des bénéfices.

Agfa HealthCare et Compugroup sont complémentaires. Agfa fournit des systèmes informatiques favorisant une meilleure circulation de l’information au sein des hôpitaux, dossiers médicaux, et est un grand spécialiste de l’imagerie médicale. Agfa est bien implanté en France, au Royaume-Uni et en Allemagne.

La position d’Agfa est particulièrement forte en Allemagne, pays où CompuGroup a des solutions pour l’automatisation des dossiers médicaux pour les médecins, dentistes, pharmaciens, physiothérapeutes et autres professionnels de la santé. Une fusion avec Agfa permettra d’étendre ces flux aux les hôpitaux.

Agfa emploie 11 000 personnes dans le monde, dont 3500 en Belgique et 4 600 dans le Health Care

CompuGroup a 430 employés dans 19 pays, CompuGroup à une capitalisation boursière supérieure à celle d’Agfa, un endettement de 252 millions et une trésorerie de 25 millions.

Agfa n’a pas d’actionnaire de référence, ces principaux actionnaires sont JP Morgan 5,5%, The Classic Fund 5,3% et Norges Bank 4,7%, ils voient l’offre d’un bon oeil.

La société allemande CompuGroup à une clientèle de 400 000 professionnels de la santé dans 40 pays pour son logiciel Windoc.

La société est relativement récente elle a été crée en 1987 par Frank Gotthardt, informaticien, qui en est toujours le président et avec 33% il est l’actionnaire principal.

Au 30 juin le groupe dont le siège est à Coblence comptait 4300 employés dans 19 pays. En 2015 le bénéfice net s’élevait à 73 millions, le chiffre d’affaires à 543 millions et le bénéfice d’exploitation de 112 millions.

Par comparaison Agfa à un bénéfice de 59 millions pour un chiffre d’affaires de 2,65 milliards, soit beaucoup plus que le repreneur potentiel, les proportions sont inverses à la bourse.

CompuGroup est évalué à 2,2 milliards soit quatre fois son chiffre d’affaires. Agfa par contre à une valeur de marché de 615 millions soit le quart de son chiffre d’affaires.

Pour la valeur de l’entreprise qui comprend, la dette CompuGroup vaut 2,57 milliards contre 700 millions pour Agfa.

Pour plus d’onformation cliquez sur L’analyse financière de l’entreprise Agfa.

Par Patrick VB

Aimez notre page Facebook et obtenez votre chance de remporter un abonnement de 1 an à la section privilège MIA!

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *