CELI, REER ou comptes imposables?

Bâtissez-vous un portefeuille gagnant pour moins de 4 euros par mois

Quand le gouvernement fédéral a annoncé en 2008 qu’il lançait le compte d’épargne libre d’impôt, le consensus était qu’il s’agissait d’une des plus grandes innovations du gouvernement canadien depuis l’introduction du REER. La plupart des experts ont applaudi à cet idée, et un des commentateurs de Morningstar a même dit à cette époque-là qu’en ouvrir un était « l’évidence même ». Et les données de Statistique Canada sont encourageantes, avec près de 12 millions de personnes dans ce pays qui détenaient un CELI à la fin de 2014, à concurrence de près de la moitié de leurs droits à cotisations, chiffres qui font bonne figure à comparer des taux d’adoption des REER.

Pour consulter l’article complet de Christine Benz, cliquez sur le lien ci-dessous:

CELI, REER ou comptes imposables?

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *