Mais au fait, ça fonctionne comment la bourse?

Cet article vous est proposé par Romaric CHRIST qui est l’auteur du blog http://www.sortir-du-rsa.fr

Tout le monde ou presque a déjà entendu parler de la bourse ou des marchés financiers, sans pour autant comprendre quoi que ce soit.

Alors si vous aussi vous êtes un « nul » de la bourse, cet article est fait pour vous. Nous allons en effet vous résumer de la manière la plus simple possible  de la bourse et ainsi vous permettre de commencer à investir pour générer des profits.

En quoi consiste la bourse ?

La bourse est en réalité une sorte de marché sur lequel des vendeurs peuvent vendre des parts de leur entreprise en échange d’argent servant à réaliser des investissements. Il s’agit donc pour les vendeurs de récupérer des capitaux de financement.

Les acheteurs, qui achètent ces parts de sociétés deviennent alors actionnaires de l’entreprise.

En contrepartie de leur investissement, ils reçoivent ce que l’on appelle des « dividendes ».

Ces dividendes sont en réalité une part des bénéfices réalisés par la société correspondant à la part de l’investissement réalisé à partir des parts achetées.

Il convient de préciser que les parts dont nous parlons sont appelées « actions » ou « titres boursiers » dans ce milieu.

On distingue donc les actions des indices boursiers.

Mais alors à quoi correspondent les indices de bourse ?

Les indices boursiers servent à rendre compte de la santé économique des sociétés qui composent une place boursière.

Pour le calcul de cet indice, il faut tenir compte des performances des plus grandes sociétés cotées sur la bourse.

Les acteurs du marché boursier

La bourse est une place de marché où se rencontrent les acheteurs et les vendeurs d’actions et de produits financiers cotés.

Les produits boursiers qui y sont négociés sont standardisés, les transactions effectuées en bourse sont sécurisées par la protection financière d’une chambre de compensation.

Pour les entreprises, la bourse est un moyen de se financer à l’aide de l’argent investi par les épargnants et les investisseurs institutionnels (banques, fonds d’investissement et compagnies d’assurance) et de se faire connaître.

Sur le marché boursier, deux acteurs principaux sont à différencier : Les demandeurs et les offreurs.

  • Les demandeurs

Il s’agit le plus souvent d’entreprises, mais aussi d’Etat. Ce sont ces demandeurs qui émettent des titres afin d’obtenir des capitaux.

Pour les entreprises, ces capitaux servent à financer leur activité et les titres émis sont des actions.

Pour les états, les capitaux récoltés servent à financer les dépenses publiques et les titres émis sont des obligations.

  • Les offreurs

Les offreurs sont donc par déduction les acheteurs de ces titres. Il peut s’agir d’entreprises, de particuliers ou de ce qu’on appelle les « fonds d’investissement ».

Les principaux marchés financiers

Les marchés financiers sont organisés en quatre marchés distincts, que sont la dette, les devises, les actions et les matières premières.

  • Les marchés des dettes ou des taux d’intérêt à court et moyen terme 

Il s’agit du plus important marché en termes de transactions, puisque les échanges quotidiens avoisinent les 8500 milliards de dollars.

On parle de marché obligataire pour les dettes de plus de 3 ans et de marché monétaire pour les dettes plus court terme.

Sur le marché des taux d’intérêt tout type d’acteur peut investir ou se financer : d’une simple entreprise jusqu’à la dette souveraine d’un État.

  • Le marché des devises ou marché des changes

C’est un marché OTC (over the counter) c’est à dire de gré-à-gré ; il n’est donc pas coté par une Bourse physique, il n’y a pas de cours « officiel ».

Ce marché permet d’échanger tout type de devise cotée et représente environ 2000 milliards de dollars quotidiennement, dont les deux tiers sont des produits dérivés issus de l’échange de devises (swapputcall…).

  • Le marché des actions

Il ne vient qu’en 3ème position en terme de montant échangé quotidiennement avec 500 milliards de dollars.

Ce marché, quant à lui, est un marché régulé où les titres s’échangent principalement via des places boursières.

  • Le marché des matières premières

En dernière position des marchés financiers, on trouve le marché des matières premières ou commodities, qui ne représente en terme de valeur échangée qu’une infime part des 3 autres marchés.

Sur ces quatre marchés deux types de transactions sont possible : de gré-à-gré (OTC) ou via des marchés organisés : Bourse ou marché à terme.

Les produits échangés sont alors de deux types : soit ce sont des actifs financiers originaux ou bien des produits dérivés sous-jacent de ces actifs.

Ce qui fait varier les cours boursiers

Les cours des actifs financiers varient selon le principe de l’offre et de la demande. En effet, les cours boursiers sont établis grâce aux carnets d’ordres des investisseurs, qui recensent les ordres de vente et d’achat.

C’est la dernière vente effectuée qui fixe alors le cours d’un actif financier.

D’où proviennent les bénéfices boursiers ?

En Bourse, la seule création de valeur provient des bénéfices dû aux investissements, à savoir le taux d’intérêt pour une obligation et le dividende pour une action.

Dans tous les autres cas il y a toujours en contrepartie d’une plus-value, que ce soit un investisseur, une entreprise ou un État qui fait une moins-value.

Pour les produits spéculatifs et les dérivés : rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme !

l’argent perdu par les uns et seulement transféré dans la poche d’autres investisseurs.

Quelle somme d’argent faut-il pour débuter en bourse ?

Il n’est pas nécessaire d’avoir beaucoup d’argent pour débuter en bourse. Il est même possible de débuter à l’aide d’un portefeuille fictif sans argent.

En ce qui concerne un portefeuille boursier réel, il est recommandé d’investir progressivement (sur plusieurs années) dans des secteurs diversifiés.

Les frais de courtage ayant bien diminué ces dernières années, il apparaît maintenant judicieux pour les faibles revenus de constituer des lignes d’une valeur minimum de 100 euros afin de permettre aux débutant de commencer la bourse avec un minimum de risques.

La bourse est-elle risquée ?

La bourse est risquée mais avec un minimum de formation et d’expérience, il est possible de dégager des revenus complémentaires notamment avec les dividendes.

Le trading peut permettre de dégager des revenus plus conséquent mais étant plus risqué, il faudra une formation et une éxpérience plus conséquente pour éviter la faillite.

Par Romaric CHRIST

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *