Mieux Investir avec Warren Buffett

 Un portefeuille modèle performant au meilleur coût!

Faites-en l’essai maintenant!

Warren Buffett, maître investisseur est non seulement l’investisseur le plus vénéré et le plus suivi au monde, mais également le plus grand philanthrope. En 2016 il a de nouveau battu son propre record  avec des dons pour non moins de 2,9 milliards de dollars et rappelons qu’il s’est engagé à donner 99% de sa fortune à des œuvres charitable à son décès.

Il est tout aussi généreux avec les investisseurs, il partage librement ses idées et ses méthodes sont accessibles à chacun, au travers notamment de sa lettre annuelle aux actionnaires de Berkshire Hathaway

Sa méthode en a fait l’investisseur le plus riche de la planète et il est convaincu qu’elle marchera encore durant les cent prochaines années.

Son surnom, l’ Oracle d’Omaha est cependant paradoxal, un oracle est défini comme quelqu’un ayant des dons prophétiques, qui pratique la divination et s’exprime souvent par une parole énigmatique, sibylline alors que WB se fonde sur des faits, des chiffres, la raison et la connaissance humaine.

  1. Règle n° 1: Ne pas perdre de l’argent. Règle n° 2: Ne jamais oublier la règle n° 1.

Les deux règles les plus connues de Warren Buffett, simple à comprendre, mais aussi les plus importantes pour l’investisseur en action.

La plupart, des investisseurs sont à la recherche  d’actions qui vont rapidement monter  et cherchent à prendre des bénéfices rapides à la moindre hausse temporaire de la bourse, mais selon Buffett, agir ainsi augmente le risque de perdre de l’argent. Chaque jour la bourse monte ou descend et sur ses mouvements vous ne pouvez avoir aucun contrôle.

Il arrive à tout investisseur de perdre de l’argent, cela est  arrivé même à Warren Buffett. Le meilleur exemple n’est autre que Berkshire Hathaway. Ce fut une entreprise textile déficitaire, il a dû finalement arrêter les activités avec une perte importante. Ensuite il en a fait le holding que l’on connaît aujourd’hui.

La règle de Buffett « ne pas perdre de l’argent » est avant tout un état d’esprit et un rappel, ne pas être attiré par le chant des sirènes qui promettent des gains faciles.

 

  1. Il y a longtemps, Benjamin Graham m’a appris que « le prix est ce que vous payez, la valeur ce que vous obtenez. » Que nous parlons de chaussettes ou d’actions (stocks et socks), j’aime acheter de la qualité lorsqu’elle est soldée.

Quand vous achetez une action, vous achetez un morceau d’entreprise avec de vrais actifs (bâtiments, machine …). La valeur de ses actifs ne disparaît pas parce que la bourse chute. Si les fondamentaux sont solides, les fluctuations quotidiennes du cours de l’action ne changent pas la valeur de l’entreprise.

  1. Si une entreprise se porte bien, le cours finira par suivre.

La caractéristique distinctive de la philosophie d’investissement de Warren Buffett, il comprend qu’une action n’est pas seulement un bout de papier.

L’idée d’acheté une action, sans comprendre l’entreprise est pour tout simplement inacceptable, ce que vend l’entreprise, comment elle produit, comment elle va continuer à croître, à améliorer ses marges, quelles sont ses concurrents …

Cette attitude montre la différence entre un (co)propriétaire d’une entreprise et le simple détenteur d’une action. Tout investisseur doit avoir la mentalité d’un propriétaire.

Une action n’est pas un simple moyen d’échange. Le cours variable d’une action n’est en rien un meilleur reflet de la valeur d’une entreprise que le bilan ou le compte de résultat.

Pour Buffett et d’autres investisseurs, l’actionnaire et les propriétaires de l’entreprise ont parties liées et doivent avoir la même vue sur l’entreprise.

  1. Je ne cherche pas à sauter des haies de 2 mètres, mais des haies de 20 centimètres.

Buffett nous dit qu’il faut rester dans notre cercle de compétence. Vous ne pouvez pas être un expert de chaque type d’entreprise, il vous suffit de pouvoir évaluer les entreprises faisant partie de votre cercle de compétence.

Buffett nous dit « la taille du cercle n’est pas importante, connaître ses limites est en revanche essentiel »

  1. Le risque, c’est de ne pas comprendre ce que vous faites

La plupart des investisseurs et leurs conseillers financiers parlent de « risque », mais peu de gens comprennent vraiment le terme. La plupart pensent que le risque c’est quand une action perd 20% ou plus en bourse. D’autres pensent que le risque implique qu’une action baisse plus rapidement que le marché boursier dans son ensemble.

Pour Buffett le risque est de placer son argent là où il y a un risque de perte permanente de son capital.

Une telle perte permanente du capital survient quand l’action repose sur une activité médiocre de l’entreprise qui l’est depuis longtemps et qui le restera encore longtemps. Pire si l’entreprise fait faillite la perte de capital est définitive.

Les investisseurs encourent une perte permanente de leur capital quand ils ne comprennent pas ce qu’ils font de leurs économies

Il est important de savoir ce que vous faites en achetant une action et de comprendre l’entreprise dans laquelle vous investissez.

  1. Vous n’avez pas besoin d’être un génie. Investir n’est pas un jeu où la personne avec un QI de 160 bat celui avec un QI de 130.

Souvent, les gens pensent que vous devriez avoir eu un cursus dans l’enseignement supérieur et avoir une formation financière, pour investir avec succès à la bourse.

L’inconvénient avec l’enseignement financier est que ceux qui l’on suivit commence à croire, qu’ils sont plus intelligents qu’ils ne le sont vraiment.

Plusieurs études ont montré que les gens les plus instruits tombent plus souvent dans les chausse-trappes de l’investissement que le reste de la population.

C’est ce que Buffett dit. Bien sûr, une certaine connaissance de la finance et du marché boursier est important, avant de commencer à investir, mais la connaissance seule ne vous aidera pas.

Tout ce que vous avez besoin, c’est de l’intelligence émotionnelle, ou le pouvoir de reconnaître vos propres émotions, d’évaluer et de contrôler, tout en investissant dans le marché boursier.

  1. Si jamais vous vous retrouvez dans un bateau qui coule, l’énergie pour changer de bateau est plus productive que l’énergie pour colmater les trous.

Savez-vous pourquoi la plupart des investisseurs n’obtiennent pas de succès sur le marché boursier et ont des rendements décevants, après parfois, de longues années d’investissement. Parce qu’ils ne peuvent pas supporter qu’ils puissent parfois se tromper et préfèrent l’ignorer, ils n’ont pas de plan pour faire face à des situations imprévues.

L’investissement boursier, c’est anticiper l’avenir et personne ne sait ce que l’avenir nous réserve surtout sur le marché boursier.

Tout le monde commet des erreurs, même les plus expérimentés, le savoir et le reconnaître permettra plus facilement à l’investisseur de gérer ce genre de risque.

Faire preuve, d’une saine humilité est important lorsque vous sélectionnez une action, gardez à l’esprit que vous pouvez vous trompez et que le risque de perte est réel.

Il vaut mieux se couper la main que le bras. N’hésitez pas à couper vos pertes et avec le capital ainsi libéré, trouvez une meilleure opportunité d’investissement.

Ne tentez pas, de réparer bateau qui fuit. Sortez avant de vous noyer.

Tout le savoir et la sagesse de Buffett ne réside pas dans ces quelques règles, si vous voulez allez plus loin lisez les lettres annuelles aux actionnaires de Berkshire Hathaway.
Pour mieux connaître Warren Buffett regardez ce documentaire de HBO Becoming Warren Buffet 2017.

Par Patrick VB
Laissez moi vos commentaires. Je vous invite également à partager cet article sur les réseaux sociaux et à aimer notre page Facebook. Un like sur notre page Facebook, c’est une chance de gagner un abonnement d’un an à la section privilège MIA.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *