Investir en bourse : oui mais quelles alternatives secondaires ?

La bourse, un investissement parmi d’autres
La bourse est, pour beaucoup d’investisseurs, un investissement parmi d’autres.
Pour certains, c’est une suite logique à des premiers placements très classiques : après avoir fait du placement bancaire simple (Livret A, LDD, etc.) ; après avoir capitalisé sur une assurance-vie ; beaucoup s’interrogent sur l’utilisation d’un PEA (Plan Epargne Action). Commence alors la découverte des marchés boursiers !
Pour d’autres, les marchés boursiers viendront en complément d’un investissement immobilier par exemple, d’un prêt via des fonds de financement participatif (crowdlending), etc.
Bref, il est évident que les marchés boursiers sont au centre de ce qu’on pourrait appeler les différents types d’investissements possibles. Et n’est-il pas intéressant, pour tout investisseur, d’avoir un panorama complet de tous les plus grands investissements possibles ?
Comment s’y retrouver ?
La réponse à cette question nous est proposée par https://www.via-ap.com via une infographie qui a le mérite de mettre en avant pas seulement la bourse, mais aussi tous les autres principaux investissements. Et en France, les possibilités sont (très) nombreuses ! Evidemment, certains investissements ne s’appliquent pas au Canada spécifiquement, mais l’esprit général reste pourtant très similaire : vous faire découvrir les grands placements qui côtoient le marché boursier.

 

A travers cette infographie, plusieurs niveaux de lecture vous permettent à la fois de mieux cerner les caractéristiques de la bourse (via un PEA par exemple), mais aussi de mieux cerner les placements qui entourent la bourse. Voici ce qu’il est intéressant d’isoler :
– Les placements se divisent généralement en 3 grands types de placements :
o Placements financiers
o Placements immobiliers
o Placements de diversifications (ce sont des placements qui sont plus exotiques)
La bourse s’inscrit donc dans la lignée des placements financiers, avec l’avantage d’un rendement escompté qui peut être, potentiellement, conséquent (pour cela lisez nos différents articles).
La bourse parmi les autres investissements : pourquoi ?
Chaque placement a ses caractéristiques qui lui sont propres (et pour cela l’infographie vous aide à mieux vous projeter), mais si l’on devait isoler la bourse parmi ces différents placements, quels seraient ses avantages et inconvénients par rapport aux autres placements ?
Avantages par rapport aux autres placements
• Le potentiel de hausse. C’est réellement l’un des points forts de la bourse ! Un investissement immobilier locatif, par exemple, vous rapportera au mieux du mieux 15% (visons large). Et encore, dans la plupart du temps vous serez davantage à 2-6%. Avec la bourse, viser plus de 10% de rentabilité est un objectif tout à fait réaliste.

• La facilité d’accès. Investir dans l’immobilier nécessite de faire des visites, d’avoir les rendez-vous qui vont bien avec le notaire, etc. En bourse il vous suffit d’un ordinateur et d’une faible somme de départ ! Contrairement à d’autres placements, on dit donc que la bourse est très facile d’accès.

• La liquidité. Prenons encore l’exemple de l’achat d’un appartement dans l’objectif de le louer : au moment de vendre votre appartement il vous faudra trouver un acheteur, faire des visites, etc. En bourse, la liquidité est telle que vous pouvez couper vos positions et vendre, généralement, immédiatement. Un atout non négligeable.
Inconvénients par rapport aux autres placements
• Le risque (la volatilité). Qui dit potentiel de hausse élevé, dit bien souvent risque. Et encore ! L’avantage de la bourse est de fonctionner sur un système automatisé : vous pouvez placer vos ordres STOP au bon moment, vous pouvez vous baser sur certains algorithmes pour solder vos positions au bon moment, etc. Il n’en reste pas moins que le risque existe : chaque position a un potentiel de hausse infini, mais le capital investi est 100% à risque.

• Des informations partielles. La plupart des investisseurs disposent d’informations qu’ils peuvent parfois apprendre plus tardivement que certains experts. Par ailleurs, en se positionnant sur une société il est nécessaire de faire un travail de veille et de recherche : ce travail ne sera toujours que partiel. C’est-à-dire que même si vous pensez bien connaitre la société sur laquelle vous investissez, il restera toujours des détails dont vous ignorerez l’existence. Ce n’est pas le cas sur certains autres placements !
En Bref
La bourse n’est pas seule : elle côtoie une multitude d’autres possibilités ! En tant que bon investisseur, s’intéresser à ces alternatives est particulièrement utile pour avoir une vision d’ensemble et pour ne pas seulement se borner à un ou deux placements.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *