Acheter la valeur, vendre la croissance

L’investisseur dans la valeur achète des actions sous-valorisées pour les revendre quand elles sont valorisées au delà de leur juste valeur.

La valeur intrinsèque d’une action est assez difficile à déterminer, il faut faire de multiples hypothèses sur le futur qui par définition nous est inconnu.

L’emploi des multiples de valorisation comme le PER, le P/B, le P/FCF ou encore l’EV/EBIT et l’EV/EBITDA pour citer les plus connus, peuvent être employé seul ou en combinaison pour déterminé si une entreprise est sous-valorisée.

Au-delà de ses ratios purement quantitatifs, l’investisseur pourra déterminer de façon plus qualitative si l’entreprise pourra se voir revalorisée. Il est préférable d’éviter les pièges de l’investissement dans la valeur (Value trap).

Il faudra examiner pourquoi, l’entreprise est sous-valorisée, simple accident de parcours ou problèmes plus fondamentaux et si l’entreprise, dans le futur retrouvera une meilleure valorisation.

L’investisseur dans la valeur pourra avoir comme règle pour faire simple, j’achète quand le PER est inférieur à 10 et je revends quand le PER est supérieur à 15 ou encore quand l’action à doublé de valeur depuis l’achat.

Oui, mais une action qui à doublé, peut très bien faire davantage et être multiplié par 3, par 5 voire par 10. Un investisseur dans la valeur classique ne bénéficiera jamais d’une valeur qui augmente de plusieurs centaines de pour cent.

Une action ‘valeur’ peut devenir une action ‘croissance’.

Un investisseur dans la croissance achète une valeur cher pour la revendre encore plus cher.

‘Ce qui monte continuera à monter’ cet adage repose sur  nos biais cognitifs, le comportement moutonnier et le futur proche ressemblera au passé proche. Si ça monte j’achète et comme tout le monde y compris les professionnels réagissent ainsi au plus une action monte au plus de gens l’achèteront et au plus les gens l’achètent au plus l’action monte.

Autre biais psychologique, difficultés de changé d’avis: les investisseurs continue de conserver une action alors que la tendance à la hausse c’est épuisée et que l’action plafonne ou se retourne à la baisse.

Nous ne pouvons jamais vendre au plus haut et nous ne savons pas quand le plus haut a été atteint, mais nous pouvons observé la courbe du cours et vendre quand la tendance c’est retourné à la baisse ou nous pouvons institué une règle comme vendre quand l’action à perdu 10 ou 20% par rapport à son plus haut.

Ainsi une action ‘valeur’ achetée 5€ aura été revendue à 10€ après un gain de 100% par un investisseur pur dans la valeur. Mais constatant que cette action est devenue une action ‘croissance’ nous l’avons gardée, elle a eu un sommet à 20€, avant de se retourné à la baisse et puisque nous avons comme règle de vendre quand l’action à perdu 20% depuis son plus haut, nous l’avons vendue à 16€, soit avec un bénéfice de 220%, ce qui est mieux que le 100% de l’investisseur dans la valeur classique.

L’investissement Valuentum

Valeur et Momentum

  • L’investisseur classique achète pour garder,‘Buy& Hold’ son achat est symbolisé par la lettre B(uy) en jaune et il continuera à conserver H(old) en jaune, sur toute la longueur de la période son profit est marginal.
  • L’investisseur dans la Valeur représenté en rouge achètera quand la valeur est sous sa valeur intrinsèque avec une marge de sécurité (B en rouge) et revendra quand la valeur est surévaluée (S en rouge).
  • L’investisseur dans le Momentum achètera l’action quand elle a déjà un bon momentum depuis 6 mois à un an et revendra quand le momentum est épuisé, symbolisé par B(uy) et S(ell) en vert.
  • L’investisseur dans la croissance investira quand la valeur est déjà cher pour la revendre encore plus cher, le schéma est le même que pour l’investisseur Momentum.
  • L’investisseur dans la Valeur et le Momentum ou Valuentum exigera que l’action soit sous-évaluée et qu’elle ait déjà un momentum positif, il achètera bas, mais pas au plus bas symbolisé par B(uy) en bleu, il continuera à garder l’action quand elle est surévaluée et la conservera tant que le momentum n’est pas épuisé et la revendra quand le momentum devient négatif, symbolisé par le S(ell) en bleu.

Nous voyons sur ce schéma que l’investisseur dans la valeur et le momentum (Valuentum), même s’il n’achète pas au plus bas et ne vend pas au plus haut à un potentiel de gain plus élevé que les autres style d’investissement. Bien évidemment la réalité est plus complexe que ce qui est représenté sur ce schéma.

Comme investisseur nous ne devons pas nous enfermer dans des schémas trop rigides, mais faire preuve de souplesse et nous adapter aux réalités changeantes de la bourse.

Par Patrick VB.

Depuis 2014, le choix des investisseurs gagnants!

Accédez à deux portefeuilles modèles performants au meilleur coût!

Faites-en l’essai maintenant!

Laissez moi votre commentaire sur l’article. Je vous invite également à partager cet article sur les réseaux sociaux et à aimer notre page Facebook. Un like sur notre page Facebook, c’est une chance de gagner un abonnement d’un an à la section privilège MIA.

8 Commentaires
  1. 5 août 2017
    • 7 août 2017
      • 8 août 2017
    • 7 août 2017
      • 8 août 2017
  2. 5 août 2017
    • 5 août 2017
  3. 4 août 2017

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *