L’avenir de Fiat Chrysler entre spin-off, alliance et vente

Great Walls le constructeur Chinois a sollicité une rencontre avec FCA en vue de faire une offre total ou partielle sur le constructeur. Great Walls est avant tout intéressé par la marque Jeep.

D’après le journal Automotive news, un groupe Chinois aurait fait une offre d’achat sur le constructeur, refusée par celui-ci, car trop faible.

On évoque également un spin off d’Alfa-Roméo et de Maserati comme cela avait été le cas de Ferrari. Aujourd’hui, la capitalisation boursière de Ferrari est pratiquement égale à la capitalisation de l’ensemble du groupe Fiat-Chrysler.

Un spin-off de Jeep accompagné de Ram ou non est aussi régulièrement évoqué.

Selon l’analyste automobile Adam Jonas de Morgan Stanley la marque Jeep à elle seule vaudrait 120% de FCA.

D’autres possibilités de spin off, les accessoiristes Magneti Marelli, Comau et Teksid.

Les différents scénarii de spin-off, alliance ou vente pourrait plus que doubler la valeur de Fiat Chrysler.

Sergio Marchionne, l’emblématique CEO de Fiat, pense prendre sa retraite en 2019 et d’ici là, il compte bien faire remonter de la valeur vers Exor le holding de la famille Agnelli , se dont profitera également le petit actionnaire.

Voir l’analyse de Fiat-Chrysler.

Par Patrick VB

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *