Découvrir les principaux acteurs des marchés boursiers

Poursuivons notre guide découverte des marchés de la Bourse avec ce dossier d’introduction où nous allons passer en revue les différents acteurs. Une étape primordiale dans l’apprentissage de tout boursicoteur pour évoluer correctement dans un écosystème en perpétuelle évolution.

Au premier jour, il y avait des investisseurs.

A la base de tout système capitaliste, il y a des personnes physiques ou morales qui détiennent du capital. Ces individus souhaitent le faire fructifier et sont prêts pour cela à prendre des risques, ce sont des investisseurs !

On compte trois catégories parmi les investisseurs:

  1. Les particuliers: Ils peuvent agir seuls ou en groupe. Les investisseurs se regroupent par le biais de clubs d’investissements.
  2. Les entreprises: elles investissent en bourse soit pour ne pas laisser dormir leur trésorerie soit pour des raisons stratégiques. Par exemple il n’est pas rare de voir des OPA (Offre Publique d’Achat). Une entreprise peut alors chercher à prendre le contrôle d’une autre par le biais de rachat de ces actions.
  3. Les investisseurs institutionnels: Surnommés les zinzins, ils vont collecter l’épargne et réalisent généralement d’importants investissement en terme de volumétrie sur les marchés. Il existe de nombreux type d’investisseurs institutionnels:
    • Banques et sociétés d’assurance
    • Fonds de pension
    • Gestionnaires de fonds de placement (OPCM, SICAV, etc.)
investisseur institutionnel ratio
Pour mieux visualiser voici la différence entre vous et un investisseur institutionnel.

Au deuxième jour, il y eut des émetteurs

Face à tout ces individus pressés d’user de leur argent, il y eut rapidement d’autres individus pressés de leur prendre. Ces derniers sont les émetteurs. Ils vont émettre des titres, valeurs mobilières, qui seront achetés par les investisseurs. Comme pour les investisseurs on détecte plusieurs types d’émetteurs:

1. Les Entreprises

Les entreprises ont souvent besoin de cash. Que ce soit pour soutenir des efforts de croissance ou d’évolution pour survivre, les sociétés passent par des cycles d’investissements. Si ces dernières n’ont pas une trésorerie suffisante, elles peuvent décider d’ouvrir leur capital et d’émettre des titres en Bourse pour obtenir des fonds.

Les entreprises peuvent utiliser des capitaux propres ou l’emprunt. Dans un cas l’entreprise lève des fonds par exemple en Bourse via l’émission d’actions. L’investisseur récupère un titre de propriété qui lui donnera droit entre autres à de potentiels dividendes. Dans le cas de l’emprunt, l’entreprise émet par exemple des obligations. Elle contracte une dette auprès de l’investisseur et s’engage dans un délais pré-déterminé à le rembourser.

2. L’Etat

En France l’AFT (Agence France Trésor) peut décider de recourir à l’emprunt. Une administration publique peut donc  émettre des titres de créance côtés en Bourse. Ils sont généralement très appréciés des investisseurs car ce sont des titres qui présentent un risque très faible. Les investisseurs institutionnels en sont particulièrement friands.

3. Les institutions financières

Il existe des institutions comme les banques d’investissement qui sont émettrices de titres. C’est ainsi que la finance et les marchés boursiers se renouvellent sans cesse voir se complexifient. On trouve désormais de nombreux produits dit dérivés tel que les Turbos ou les Options qui permettent notamment aux investisseurs de se couvrir du risque via des contrats.

Au troisième jour, il y eut des intermédiaires

Au premier rang des intermédiaire se trouve l’entreprise de marché. Cette dernière permet d’assurer la liaison entre l’émetteur et l’investisseur. Parmi ces dernière on retrouve notamment l’Euronext qui organise la Bourse de Paris mais aussi d’autres marchés européens comme la Bourse de Lisbonne ou encore celle d’Amsterdam. Ces sociétés de marché organise aussi les marchés non réglementés tels que l’Alternext ou le Marché Libre. Pour votre culture boursière nous vous recommandons la lecture de notre article sur les grandes places de Bourse mondiale.

Par les intermédiaires on retrouve ensuite les PSI. Les Prestataires de Services d’Investissement qui sont quant à eux habilités à exécuter des ordres de Bourse. Ils vont ainsi réaliser des opérations de Bourse pour leur propre compte ou pour leurs clients. Parmi les PSI on retrouve toutes les sociétés de courtage tel que les courtiers en ligne. Ils peuvent ouvrir des comptes ainsi que recevoir titres et épargne.

Enfin, on retrouve parmi les intermédiaire les Compensateurs qui sont des établissements qui vont réaliser les règlement et livraisons de titres via des chambres de compensation. Ils sont au bout de la chaîne d’exécution et assure la livraison des titres et du règlement.

Au quatrième jour, il y eut des autorités de marchés

Appelés aussi instances de régulation, ces acteurs publics assurent la surveillance des marchés boursiers. En effet au vu des volumes financiers colossaux échangés, il n’était pas possible de laisser une même instance gérer et contrôler les échanges. L’Etat entre donc en jeu pour contrôler le marché. En France c’est l’AMF qui protège l’épargne investie et qui assure le bon fonctionnement de la Bourse de Paris.

missions AMF France

Le rôle d’une instance de régulation d’un marché boursier se résume en 4 missions. Exemple avec l’AMF:

  1. Réglementer: l’AMF crée la réglementation relative aux opérations financières ainsi qu’aux informations obligatoires diffusées par les sociétés côtées.
  2. Autoriser: pour créer un produit financier il faut passer par l’AMF. Un garde fou nécessaire pour mettre un frein à la créativité sans fin des financiers.
  3. Surveiller: il  ne suffit pas d’imposer des règles, encore faut-il vérifier que tout le monde les respecte. L’AMF inspecte ainsi le fonctionnement de tous les intermédiaires.
  4. Sanctionner: En véritable gardien de la paix, l’AMF peut aussi sanctionner les PSI en cas de non respect du règlement.

Au cinquième, sixième et septième jour… il y eut beaucoup de mouvement

Avec quasiment une centaine de milliards de dollars de volume échangé sur les marchés boursiers à travers le monde chaque année, la Bourse est un des marchés financiers les plus actifs. La Bourse est un ballet perpétuel qui de surcroît connaît des changements réguliers, au gré de l’autorisation de nouveaux produits dérivés ou de modifications de réglementation par les autorités de marché.

Pour monitorer les marchés en Bourse, mieux vaut connaître les principaux indices boursiers. Si SBF 80, CAC all shares ou encore Nikkei 225 et S&P 500 ne sont pas des termes avec lesquels vous êtes confortable, une petite leçon de rattrapage va s’avérer nécessaire!

Enfin notons qu’il fallut finalement un tout petit peu plus long que 7 jours pour que ce monde se mette en place. L’histoire de la création de la bourse, qui remonte au XIIe siècle, est d’ailleurs une lecture passionnante que nous vous recommandons.

Pour aller plus loin dans notre dossier sur les bases de la Bourse vous pouvez aussi lire: