courtier etoro

Dans ce guide 2021, nous allons tenter de tout vous expliquer sur le fonctionnement des dividendes en bourse : définition, calcul, meilleures actions pour les dividendes en 2021…

 

 

Définition du dividende

En bourse, le dividende, également appelé « coupon », est le revenu versé par une entreprise à ses actionnaires. Il représente l’une des deux possibilités pour un actionnaire de tirer un bénéfice d’un investissement en actions, l’autre étant la plus-value.

Les dividendes sont généralement issus des bénéfices réalisés par la société, dont une partie est destinée à être distribuée aux actionnaires. Des dividendes peuvent cependant être versés, même si l’entreprise n’a pas réalisé de bénéfices sur l’année écoulée, si elle a des réserves dans lesquelles il est possible de piocher.

Un actionnaire peut bénéficier de dividendes sous 2 formes, en fonction des sociétés : en espèces ou en actions. Dans le premier cas, il percevra un certain montant pour chaque action détenue. Dans le second cas, l’actionnaire ne recevra pas directement d’argent, mais un certain nombre d’actions supplémentaires (pour une valeur égale au montant qui aurait été perçu dans le cas du choix d’un paiement en espèces).

 

Comment calculer les dividendes d’une action ?

Le choix du versement ou non de dividendes, ainsi que le montant du coupon, sont votés par les actionnaires lors de l’assemblée générale.

Ils peuvent donc choisir de se rémunérer en versant des dividendes, ou de ne pas en verser, pour privilégier un réinvestissement des bénéfices dans le but de financer le développement de la société, et ainsi espérer augmenter sa valorisation.

En cas de versement de dividendes, le montant touché par un actionnaire correspond au montant du dividende multiplié par le nombre d’actions détenues.

Si le paiement des dividendes se fait sous forme de nouvelles actions, leur nombre sera alors égal au nombre d’actions détenues multiplié par le dividende par action, divisé par le prix d’émission des actions. À noter qu’en choisissant cette option, un actionnaire peut bénéficier d’une décote allant jusqu’à 10% de la moyenne des cours de l’action sur les 20 dernières séances boursières qui précèdent l’assemblée générale de l’entreprise, montant du dividende soustrait.

Il est possible de calculer le rendement du dividende d’une action en divisant le montant du dividende par action par le cours de l’action (ou par son prix de revient unitaire en fonction du moment où l’actionnaire a acheté les titres). Par exemple, pour une action ayant un cours à 67€ et offrant un dividende annuel de 3€, on aura un rendement égal à 3€ / 67€ = 4,48%.

Cela ne suffit cependant pas à calculer le rendement d’un investissement, car il faut également prendre en compte la plus-value (ou moins-value).

Il est également possible de calculer le taux de distribution, qui mesure la « générosité » d’une entreprise. Ce taux  fait le rapport entre le montant des dividendes distribués et les bénéfices réalisés. Il se calcule donc en divisant le montant des dividendes versés par le bénéfice net de l’entreprise.

 

Comment obtenir des dividendes d’action ?

Pour toucher des dividendes, il faut simplement être propriétaire des actions la veille du détachement du coupon. Il n’est donc pas nécessaire de détenir des actions pendant un an pour pouvoir en bénéficier. La date de détachement du coupon est communiquée après l’assemblée générale de la société, lorsque les actionnaires ont voté sa distribution et son montant.

La majorité des distributions de dividendes ont lieu aux mois de mai et juin chaque année. Ils sont le plus souvent versés une fois par an, même s’ils peuvent parfois l’être en deux fois, tous les trimestres, tous les mois, ou encore de façon exceptionnelle.

Mais attention, lorsque le dividende est détaché, le cours de l’action est ajusté du montant du dividende, étant donné que celui-ci constitue un prélèvement dans les finances de l’entreprise. Il faut donc avoir conscience que ce que vous gagnez en dividende, vous le perdez en valorisation du cours le jour du versement. S’il aurait donc à première vue pu paraître intéressant d’acheter une action juste avant le versement des dividendes, pour ensuite la revendre, ce n’est en réalité pas le cas.

 

Utiliser une stratégie basée sur les dividendes

Pour gagner en bourse, vous pouvez donc opter soit pour une stratégie basée sur les plus-values, qui vous permettra de réaliser des gains à la revente de vos titres (si vous les revendez plus cher que leur prix d’achat), soit pour une stratégie basée sur les dividendes.

Opter pour une stratégie basée sur les dividendes consiste à sélectionner des sociétés ayant un historique de distribution de dividendes d’un montant croissant depuis de nombreuses années. Il est également intéressant de faire des focus sur les périodes de crise, pour voir quelles entreprises ont été en mesure de maintenir leurs dividendes.

S’il est important de chercher des sociétés avec un bon historique de distribution de dividendes, il l’est tout autant de se tourner vers des sociétés réellement solides, matures et rentables, qui seront en mesure de vous verser des dividendes pendant longtemps. Il faudra au contraire éviter les sociétés qui cherchent à tout prix à maintenir le versement de dividendes malgré une situation financière délicate.

L’avantage de ce type de stratégie est qu’elle assure des revenus plutôt réguliers, prévisibles, moins sensibles aux fluctuations des cours. Cela peut donc permettre d’être plus serein, en se détachant du cours des actions.

Comme pour toute stratégie boursière, il faut capitaliser sur le long terme, et donc réinvestir les dividendes, ou au moins une partie de ceux-ci, pour bénéficier des intérêts composés. Vous posséderez ainsi de plus en plus de titres, et bénéficierez donc de plus en plus de dividendes.

 

Quelles actions offrent les meilleurs dividendes en bourse en 2021 ?

Comme nous l’avons vu précédemment, l’un des principaux critères à prendre en compte pour choisir les actions sur lesquelles investir dans le cadre d’une stratégie basée sur les dividendes est l’historique de paiement de dividendes.

Vous avez peut-être déjà entendu parler des « Dividend Aristocrats » ? Il s’agit de sociétés américaines faisant partie du S&P 500 et ayant augmenté le montant de leur dividende pendant 25 années consécutives, ou plus.

Il existe également les European Dividend Aristocrats, qui sont donc cette fois des entreprises européennes faisant partie du S&P Europe 350. La condition pour celles-ci n’est « que » d’avoir augmenté leur dividende pendant au moins 10 ans sans interruption.

Les Dividend Aristocrats regroupent au total un peu plus d’une centaine de sociétés américaines et européennes.

Les Dividend Kings sont quant à elles des sociétés, encore une fois américaines, qui ont augmenté leur dividende pendant au minimum 50 années consécutives !

Ces listes sont bien sûr mises à jour chaque année, en fonction des dernières distributions de dividendes. En investissant sur des entreprises faisant partie des Dividend Aristocrats ou encore des Dividend Kings en 2021, vous vous assurez de prendre part dans des sociétés fiables en termes de distribution de dividendes.

Veillez cependant toujours à analyser les sociétés de manière plus large, en ne vous arrêtant pas à leur historique de distribution de dividendes, ou en sélectionnant simplement celles qui offrent les meilleurs dividendes en 2021.

courtier etoro