Comment investir dans l’immobilier ?

Investissement immobilier ne rime pas forcément avec achat de biens physiques. Vous pouvez également investir à la bourse dans des entreprises ou actions immobilières pour construire un capital d’épargne solide. Mais avant de devenir un investisseur hors pair, découvrez pourquoi et comment investir dans l’immobilier, tout en limitant vos risques financiers.

🏘 Pourquoi investir dans l’immobilier ?

Le principal avantage de l’investissement immobilier est la sécurité qu’il procure. Valeur refuge par excellence, le bien foncier conserve toujours une certaine cote et utilité dans le temps.

Immobilier investir

Différentes façons d’y investir existent. Il est donc important de bien préparer votre projet et de définir vos objectifs d’investissement avant de vous lancer :

  • devenir propriétaire de votre résidence principale ;
  • générer des revenus complémentaires via l’investissement locatif ;
  • constituer un patrimoine durable à léguer à vos enfants ;
  • réaliser des plus-values significatives comme placement d’épargne ;
  • etc.

La direction choisie vous permettra de sélectionner la voie d’investissement optimale, le type d’actif dans lequel placer votre argent et les rendements attendus. N’hésitez pas à solliciter l’accompagnement d’un conseiller immobilier ou de courtiers immobilier. Ces professionnels sont là pour vous aider, que vous souhaitiez investir à la bourse ou dans le dur.

👇   👇   👇

 

Investissement immobilier : les différentes possibilités

Plusieurs leviers financiers sont à votre portée pour faire vos premiers pas en tant qu’investisseur. Du plus classique au plus dématérialisé, voici les principales modalités de placements immobiliers disponibles sur le marché :

  • l’investissement de jouissance : achat d’un bien immobilier physique (maison, appartement, etc) destiné à devenir votre résidence principale ou secondaire ;
  • l’investissement locatif : acquisition d’un bien (propriété résidentielle, commerciale ou terrain) afin de devenir propriétaire bailleur en location nue ou meublée. L’investisseur génère des profits grâce aux loyers perçus et peut trouver conseil auprès d’un mandataire immobilier ;
  • l’investissement « pierre-papier » : sans obligation d’achat de pierre. L’investisseur réalise des plus-values en plaçant son argent dans des instruments financiers du secteur immobilier, gérés par des sociétés cotées en bourse.

Investir à la bourse dans l’immobilier : comment faire ?

Outre l’acquisition de biens physiques, les marchés boursiers vous offre donc la possibilité d’investir dans l’immobilier de manière non matérielle. Ce type de placement, appelé « pierre-papier » , utilise comme actif l’action immobilier plutôt que la pierre. Parmi les instruments financiers les plus populaires à la bourse, on retrouve :

Investissement immobilier

  • les SIIC ou Sociétés d’Investissement Immobilier Cotées : ces compagnies construisent et gèrent des biens immobiliers dans le but de les louer. Le revenu des loyers perçus est ensuite reversé aux investisseurs sous forme de dividendes. En optant pour une SIIC, vous investissez indirectement dans les actifs que la foncière cotée possède (immeubles de bureaux, maisons, hôtels, etc) . Grâce à la stabilité des loyers, cet investissement est considéré comme peu risqué. Il peut toutefois être impacté par une hausse des taux d’intérêt ou le risque de change. L’investisseur a le statut d’actionnaire dans la société et possède donc un droit de vote ;

 

  • les ETF ou Exchange Traded Fund : ces produits financiers répliquent le cours de titres du secteur foncier. Constitués en panier d’action immobilier, ils présentent l’avantage d’être plus flexibles et liquides que certains fonds d’investissement. Gérés de manière passive, les frais de gestion afférents y sont plus faibles. L’investisseur a accès à une large gamme d’actions d’entreprises ou de SIIC, pour une meilleure diversification. Son risque encouru est de réaliser une moins-value en cas de baisse des marchés boursiers ;

 

  • les entreprises immobilières cotées : vous pouvez également investir à la bourse en achetant directement une action immobilier ou en vous constituant un portefeuille d’actions d’entreprises immobilières cotées. Ces compagnies peuvent être des SIIC mais aussi des sociétés de marchandise de construction ou encore des sites internet immobiliers. Ce type de placement nécessite une gestion active de la part de l’acquéreur. Des plateformes dédiées aux investisseurs particuliers comme boursorama bourse ou degiro vous permettent de collecter toutes les informations nécessaires à votre placement. Vous pourrez notamment y suivre le cours de vos titres et évaluer votre risque de marché.

 

📊 Vous avez besoin d’un Broker fiable

Investir dans l’immobilier dépend donc de vos objectifs et de votre aversion au risque. Si, à termes, vous souhaitez devenir propriétaire d’un bien, optez pour l’investissement locatif. Peu risqué, il vous assure des revenus réguliers et permet des déductions d’impôt (loi Pinel) . Si votre objectif est de constituer un capital d’épargne à travers une valeur sûre, choisissez d’investir à la bourse. Le risque supporté vous permettra d’accéder à des rendements plus élevés, sans bien immobilier à gérer.