Le palmarès 2021 des produits d’épargne : où investir ?

Vous souhaitez investir une partie de votre argent en 2021 mais ne savez pas vers quel produit d’épargne vous tourner ? Il est bien souvent nécessaire de faire un choix entre la rentabilité d’un placement et sa sécurité. Investir en bourse n’est pas votre seule option et il est important de diversifier vos placements si vous souhaitez dynamiser votre épargne.

Pour vous aider à y voir plus clair nous avons réalisé une étude permettant de mesurer le pour et le contre de chaque placement financier. L’objectif ? Vous offrir une vision synthétique des meilleures opportunités pour faire fructifier votre épargne. Notre étude portera ainsi sur quatre produits financiers principaux que sont la bourse, l’assurance vie, l’immobilier et le livret A. Nous évoquerons aussi d’autres produits qui peuvent se révéler intéressants sans faire pour l’heure l’unanimité chez les investisseurs.

 

investir 2021

 

 

🏆 La bourse, le placement financier par excellence en 2021

La bourse est un des placements financiers les plus usités par les investisseurs particuliers et professionnels. Permettant d’accéder de chez soi à des centaines de produits financiers différents, la bourse offre également la possibilité de varier le niveau de risque de son investissement.

evolution cac40 2012 2021
Evolution du CAC 40 depuis 2012

 

Si la bourse permet de performer autant c’est notamment grâce aux dividendes et aux différents produits financiers qu’elle propose. De nombreux investisseurs ne comprennent pas que la bourse puisse être rémunératrice, et la voient plutôt comme un jeu de loterie. En effet ces derniers se contentent d’observer l’évolution de l’indice du CAC 40 (ci-dessus) et en déduisent qu’il s’agit d’un placement qui parfois fera un résultat nul sur plusieurs années, ou qui comporte beaucoup de risque du fait d’une importante volatilité qui peut déboucher sur de fortes baisses. Cela est vrai au demeurant, car un krach boursier peut toujours arriver, et nous en avons encore eu la preuve en mars 2020. Vous pourrez cependant noter que le cours a déjà quasiment retrouvé son niveau d’avant-crise, et que la hausse continue. C’est pour cela que l’investissement en bourse n’est pas un investissement à court terme, mais à (très) long terme.

Si au lieu de nous baser sur l’index du CAC40 (INDEXEURO:PX1) on décide de se baser sur le CAC 40 GR (INDEXEURO:PX1GR), c’est-à-dire l’indice qui prend en compte le réinvestissement des dividendes bruts versés par les sociétés du CAC40… et bien la comparaison parle d’elle-même !

La bourse nécessite donc d’investir sur une longue durée, pour profiter de sa tendance haussière à long terme, et de la puissance des intérêts composés.

 

comparaison cac 40
Comparaison indice CAC 40 (rouge) vs CAC 40 GR (vert)

 

Ajoutez à cela une enveloppe fiscale qui vous permet de défiscaliser tout ou partie de vos gains (le PEA) et vous obtenez un cocktail extrêmement rentable ! Il convient toutefois de ne pas oublier que le trading en bourse offre de grandes opportunités mais expose également l’investisseur à un risque de pertes importantes selon les actifs choisis !

 

Aperçu des actifs qui ont la côte en 2021 pour investir en bourse

À l’heure actuelle, de nombreux actifs ont la côte pour le trading à titre personnel. Il est relativement facile d’investir son épargne en bourse et d’accéder aux différents produits financiers grâce des plateformes en ligne telles que Boursorama Banque, Bourse Direct, Degiro ou encore eToro. Les courtiers en ligne proposent aujourd’hui des tarifs très avantageux. Certains actifs ont cependant plus la côte que d’autres pour les placements boursiers, explications.

 

Le trading d’actions : à privilégier pour performer

Les actions constituent les produits financiers les plus régulés sur le marché boursier. Le trading d’actions cotées, dont la liquidité est suffisante, constitue sans doute le placement idéal en 2021.

Les actions ont tout simplement une performance supérieure à toutes les autres classes d’actifs, tout investisseur sérieux devrait donc en posséder !

 

Les trackers : pour ajouter de la sécurité à son portefeuille d’investissement

Les trackers, ou ETF, permettent de jouer sur la variation des indices boursiers tels que le CAC 40 ou par exemple l’indice portant sur les biens de consommation. Il est également possible de suivre un indice tel que le MSCI World composé des grandes capitalisations des pays développées (plus de 1600 sociétés dont Apple, Microsoft, Amazon, Facebook…) via un ETF. L’avantage pour le trader est d’harmoniser la volatilité des cours : en effet, le cours de l’indice étant calculé grâce à la valeur générale des actifs qui le composent, la variation d’un seul actif n’impacte que très peu la valeur de l’indice. Les trackers permettent de diversifier son portefeuille boursier facilement, sans devoir multiplier les lignes, et en simplifient ainsi grandement la gestion.

 

Les CFD : pour se protéger ou bénéficier d’opportunités

Les contrats sur la différence (Contracts For Difference) sont des contrats passés sur des actifs, par exemple des ressources de base. Ces derniers permettent à un investisseur de réaliser une plus-value (ou une moins-value, selon…), grâce à la différence qu’il y a entre le cours d’achat et le cours de vente de l’actif financier. Depuis plusieurs années les CFDs permettent aux investisseurs boursiers de spéculer sur la valeur des matières premières, par exemple, tout en ne possédant ces derniers que fictivement. Ainsi, l’achat réel d’une certaine quantité de matières première peut ne plus être l’objet du contrat lors d’une séance de trading.

 

Les options binaires : mise en garde !

Les options binaires sont présentées sur la toile comme une solution de facilité pour quiconque souhaite trader en bourse. En pratique, l’investisseur jouera une certaine quantité d’argent et devra effectuer un pari sur le cours de la valeur choisie à une date déterminée (qui peut osciller de quelques minutes à plusieurs jours). S’il gagne, l’investisseur voit son compte crédité de 80% supplémentaires sur sa mise. S’il perd, il est débité de 100% de la valeur jouée. De nombreux traders professionnels mettent en garde sur l’utilisation des options binaires : leur performance est effectivement risquée car, soit l’investisseur gagne quasiment toute sa mise, soit il en perd l’entièreté… On se rapproche ici par contre de la loterie.

Attention donc, les options binaires auraient leur place dans un casino mais ne sont absolument pas un actif dans lequel il faut investir.

 

En conclusion : quelle rentabilité pour le trading en bourse ?

La rentabilité de votre portefeuille boursier dépend du niveau de risque qui est pris et de votre investissement initial. En moyenne, on considère qu’un portefeuille efficace connait une rentabilité située entre 5 et 15% par an. Cependant, il faut bien comprendre que la valeur de votre portefeuille boursier dépend de l’évolution des cours de bourse, et peut donc être facilement atteinte par une mauvaise nouvelle économique ou un krach boursier. Il est donc déconseillé d’investir l’intégralité de son épargne dans des produits financiers en bourse, et il ne faut surtout pas investir de l’argent dont on a besoin à court terme.

Les frais liés au trading sont de plus assez limités, notamment grâce aux courtiers en ligne. L’investisseur doit prévoir, dans le calcul de sa performance, le paiement de frais de courtage lors de l’achat et de la vente des actions ou des actifs. Côté fiscalité, le trading est soumis à une règle simple, que les revenus soient issus de plus-values réalisées sur les marchés ou de la distribution de dividendes. L’investisseur est soumis à une flat tax de 30% sur les plus-values réalisées, décomposée de la manière suivante : 17,2% de cotisations sociales et 12,8% d’impôt sur le revenu. Sur option, il est possible de solliciter l’application du barème progressif de l’impôt sur le revenu.

Toutefois, l’ouverture d’un PEA (plan d’épargne en actions) permet de passer outre l’imposition sur le revenu des plus-values réalisées après 5 ans d’ancienneté. L’investisseur ne paie alors que 17,2% de charges sociales sur les bénéfices réalisés dans le cadre du trading, ce qui constitue un véritable avantage pour les personnes qui souhaitent investir à long terme dans les produits boursiers. Vous pouvez consulter notre dossier sur la fiscalité de l’investissement en bourse pour en savoir plus.

 

L’assurance vie : le placement préféré des français ?

La réponse est oui ! Il s’agit, et de loin, du placement de prédilection des français comme en témoigne le graphique ci-dessous :

 

repartition livret A assurance vie epargne
Épargne totale des français en milliards d’euros

 

L’assurance vie représente un investissement à long terme. Il est nécessaire de différencier cette dernière de l’assurance décès qui n’a vocation qu’à allouer une certaine somme au bénéficiaire en cas d’accident. L’assurance vie, quant à elle, vise à faire fructifier son patrimoine au quotidien et constitue une épargne de précaution.

 

Deux types d’assurance vie

Il existe deux contrats type d’assurance vie :

  1. Le contrat d’assurance vie monosupport : investi sur un seul fonds (appelé aussi « support »). Généralement un fonds en euros investi sur des produits à faible risque, principalement des obligations d’États ou d’entreprises.
  2. Le contrat  d’assurance vie multisupport : généralement ces contrats sont une combinaison de fonds en euros ainsi que d’unités de comptes afin de proposer différents types de produits à risque variable. Ces contrats combinent un fonds en euros pour sécuriser l’épargne placée, et des unités de compte pour rechercher la performance. L’allocation (répartition) de l’épargne est fonction de la stratégie patrimoniale et du niveau de risque accepté par le souscripteur. Des arbitrages sont possibles à tout moment en fonction des résultats.

Si les assurances vie permettent de réaliser du trading d’actifs boursiers, nous avons déjà présenté les rendements de la bourse ci-dessus et nous nous focaliserons donc en particulier sur le contrat d’assurance vie le moins risqué et qui est d’ailleurs privilégié par les français sur ces derniers années : le contrat d’assurance vie en fonds euros. Ces contrats monosupport représentent plus d’un tiers des contrats souscrits par les épargnants français.

 

Le contrat d’assurance vie en fonds euros garanti

Les fonds euros garantis proposent une sécurité maximale. C’est la raison pour laquelle les français l’ont privilégié pendant longtemps. Cependant est-ce encore un choix rentable en 2021 ? En effet le taux moyen des fonds euros garanti ne cesse de chuter sur ces derniers années :

 

fonds euros garantis versus inflation

 

Le taux moyen des fonds euros garantis en France s’approche des 1%, et peine donc désormais à couvrir l’inflation.

 

Pourquoi ouvrir une assurance vie le plus tôt possible ? La fiscalité avantageuse de l’assurance vie.

Ce qui constitue la force de l’assurance vie, c’est l’allègement fiscal des impôts sur le capital retiré au-delà d’un certain délai. En effet 8 ans après l’ouverture du contrat, le bénéficiaire de l’assurance vie bénéficie d’un abattement annuel si les intérêts ne dépassent pas 4600€ pour une personne seule et 9200€ pour un couple. Au-delà en cas de rachat l’imposition reste avantageuse.

En fonction de la date de votre contrat et de vos versements voici les règles de taxation :

< 4 ans De 4 à 8 ans > 8 ans
Avant le 27/09/2017* 35% 15% 7,5%
Après le 27/09/2017* 12,8% 12,8% 7,5%
(Si > 150k€ de versement alors 12,8%)

* Il faut ajouter à ces taux les prélèvements sociaux.

Vous l’aurez compris, la fiscalité des assurances vie est avantageuse mais il s’agit d’un investissement moyen-long terme. Il peut être intéressant de déposer au plus vite un capital sur un contrat d’assurance vie afin de profiter des règles fiscales avantageuses dans un futur proche. Enfin, dernier avantage de l’assurance vie : sa liquidité ! Vous pouvez à tout moment opérer un rachat partiel ou total. Il est même possible de demander une avance à votre courtier afin de ne pas toucher au capital.

En conclusion sur l’assurance vie

Tout comme le PEA, l’assurance vie offre une fiscalité avantageuse et permet de loger de nombreux actifs. Si l’on se concentre sur les placements à faible risque cependant, les fonds euros garantis qui se révélaient extrêmement avantageux il y a dix ans ne couvrent aujourd’hui quasiment plus l’inflation. Peu d’analystes espèrent un rebond des taux des fonds euros.  Il faut donc voir ces placements comme un moyen de se constituer une épargne sécurisée, avec un petit rendement. Si on veut obtenir une performance supérieure avec l’assurance vie, il faudra se tourner vers les unités de compte.

 

🏆 Investir dans l’immobilier : un placement à privilégier en 2021

Lorsque l’on parle d’investissement financier la plupart des particuliers pensent immédiatement à l’immobilier. En effet quoi de plus durable qu’un investissement dans la pierre ? De plus, le secteur bénéficie d’une conjoncture particulièrement favorable avec des taux de crédit historiquement bas.

 

evolution pret taux immobilier
Les meilleurs taux sur les crédits immobilier à 10 ans ont atteint des valeurs historiques ces dernières années.

 

En 2019 un achat immobilier sur 4 était le fruit d’un investissement locatif. Que vous investissiez en votre nom propre ou dans le cadre d’une SCI le rendement moyen se situe entre 3 et 6% du montant investi. La location immobilière se veut donc une opportunité intéressante pour placer son argent et dynamiser sereinement son épargne.

Il faut cependant prendre en compte de nombreux frais dans le cadre d’une location immobilière : intérêts du crédit, frais de notaire, frais de publicité, frais d’agence… Tous ces frais annexes à l’achat sont de nature à diminuer la performance de votre investissement, et rendent ainsi l’achat immobilier plus difficile à réaliser lorsqu’on attend une performance immédiate. L’immobilier est un investissement à moyen / long terme qui se révèlera généralement assez peu liquide. Il faut également garder en tête que des travaux et réparations peuvent être nécessaires, ce qui viendra également rogner le rendement de l’investissement.

L’autre difficulté présente dans l’investissement locatif est la recherche du bien. De nombreuses agences et services le feront pour vous mais il faut être très vigilant pour ne pas se retrouver à investir dans un bien qui finira avec un taux d’occupation faible. C’est généralement pour cela qu’il est toujours recommandé d’acheter un bien proche de chez soi. Même si vous avez un gestionnaire vous pourrez intervenir dans certains cas. De plus vous investirez dans un secteur géographique que vous connaissez.

Enfin, il existe de nombreux moyens d’optimiser la fiscalité liée à l’investissement immobilier : loi Pinel, SCI avec régime d’impôt sur les sociétés, augmentation du déficit foncier… Nous vous recommandons ce dossier du Figaro si vous souhaitez creuser ce sujet.

 

Le livret A, un placement déconseillé en 2021

Suite au décret de décembre 2019 abaissant le taux du livret A à 0.5%, ce livret ne constitue plus aujourd’hui un produit d’épargne reconnu. Il peut bien évidemment être ouvert par n’importe qui (sous réserve de la possession d’un livret maximum par personne), et possède un risque nul en termes d’investissement. Cependant la très faible performance qui y est liée ne convainc aujourd’hui plus les investisseurs et particuliers qui souhaitent placer leur argent dans un produit sûr. Son taux ne couvre même plus l’inflation, le livret A est donc devenu un placement qui fait perdre de l’argent !

 

Investir Livret A Inflation

 

 

Les autres produits d’épargne accessibles en 2021

Les produits cités dans cet article ne constituent pas les seuls produits d’épargne envisageables en 2021. En réalité de nombreux autres ont vu le jour lors des dernières années. Ils peuvent cependant pour certains présenter un risque plus important pour l’investisseur. De fait, ils sont souvent rejetés par les investisseurs avertis qui préfèrent notamment se tourner vers l’investissement en bourse qui offre un potentiel illimité, et surtout sur lequel on a beaucoup de recul.

₿ Le trading des cryptomonnaies

Véritable marché parallèle au trading d’actions, et s’apparentant au trading sur le Forex, les cours des cryptomonnaies sont recherchés par de nombreux investisseurs qui souhaitent naviguer sur la tendance des nouvelles technologies. Cependant, les cryptomonnaies sont des actifs financiers soumis à une forte volatilité qui ne rassure pas les investisseurs professionnels. Pour les particuliers, ces placements présentent un risque élevé. De plus, le faible volume associé à cette importante volatilité fait qu’un investisseur qui souhaite se débarrasser des valeurs qu’il possède dans son portefeuille ne le pourrait sans doute pas dans un temps suffisamment court pour sauver son épargne.

Le Bitcoin semble toutefois être en train de prouver progressivement qu’il est un actif sérieux, avec une tendance haussière qui se dessine à moyen / long terme. Il paraît judicieux de garder un œil sur l’évolution de cette cryptomonnaie, et pourquoi pas d’y investir un petit pourcentage de son épargne pour débuter progressivement.

 

🍷 Investir dans une cave (vin, champagne, spiritueux, whisky)

Ces dernières années la possibilité d’investir dans les vins, champagnes et spiritueux a vu le jour. L’investissement est de taille : il est nécessaire d’aménager une cave permettant de conserver les bouteilles dans les meilleures conditions et d’acheter un stock important de ces dernières. L’augmentation de leur valeur avec le temps permettrait à l’investisseur de revendre ces bouteilles à prix d’or permettant ainsi de rentabiliser son investissement.

Plusieurs problèmes freinent les investisseurs à se tourner vers cette solution. En premier lieu, la sécurité du stock : le moindre aléa climatique, un vol ou encore une maladresse serait de nature à détruire un stock de plusieurs dizaines de milliers d’euros en quelques secondes. En parallèle, la souscription d’une assurance suffisamment performante diminue considérablement la performance de l’investissement. Par ailleurs, la liquidité d’un tel stock peut faire défaut. En effet, la possibilité d’une plus-value réside sur la possibilité de pouvoir vendre l’intégralité du stock. Sur plusieurs milliers de bouteilles, cette probabilité diminue, créant ainsi un risque important sur l’investissement.

Il est également possible de passer par des intermédiaires d’investissement qui gèrent pour vous la partie logistique, qui vous assistent dans la sélection de bonnes bouteilles, et qui les stockent dans une cave adaptée. Ce service se fera bien sûr contre des frais supplémentaires.

L’investissement dans une cave quelle qu’elle soit est à réserver aux vrais passionnés, qui ont plaisir à détenir de bonnes bouteilles, et dont le rendement n’est pas le seul objectif.

Si toutefois cet investissement vous intéresse sachez que le whisky possède aujourd’hui les meilleurs rendement avec certaines bouteilles pouvant prendre une valeur de 40% par an tandis qu’un bon investisseur dans le vin pourra espérer performer à 12% par an.

 

Conclusion sur le palmarès des investissements en 2021

En conclusion, voici notre tableau récapitulatif de nos recommandations pour investir votre épargne en 2021 :

A privilégier 📈 Bourse

🏘️ Immobilier

A envisager 📉 Assurance Vie (Fonds Euros)

₿ Cryptomonnaies

A éviter 📉 Livret A

🍷 Vins et Spiritueux