Faut-il avoir recours aux SCPI pour investir ?

Aujourd’hui, nous allons aborder un sujet qui change un peu de la bourse, mais qui concerne toujours l’investissement.

Même si la bourse reste évidemment notre type d’investissement favori sur investir-a-la-bourse.com, il peut être bon de connaître certaines alternatives qui existent, pour faire vos choix d’investissement en toute connaissance de cause. Etant donné que l’immobilier reste un investissement plébiscité par les français, nous avons jugé bon d’évoquer ici une alternative à l’immobilier en direct qui a le vent en poupe depuis quelques années déjà : les SCPI.

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

Une SCPI (Société Civile de Placement Immobilière) est une structure d’investissement et de placement collectif, qui a pour vocation première l’acquisition et la gestion d’un patrimoine immobilier locatif, généralement plutôt composé de locaux professionnels (bureaux, commerces…).

Même si ces sociétés peuvent revendre de façon ponctuelle certains immeubles, elles ne peuvent pas exercer une activité de marchands de biens. De même, il leur est interdit de construire des biens immobiliers.

Quels sont les différents types de SCPI ?

Il existe 3 grandes catégories de SCPI :

  • Les SCPI de rendement, qui sont de loin les plus nombreuses sur le marché. Ces SCPI ont pour but de distribuer des revenus réguliers aux investisseurs, issus des loyers payés par les locataires des biens.
  • Les SCPI fiscales, donc l’objectif principal est de permettre aux investisseurs d’accéder à des avantages fiscaux, et de réduire leurs impôts, grâce à l’investissement locatif.
  • Les SCPI de plus-value, qui, contrairement aux SCPI de rendement ne distribuent pas de revenus réguliers, mais misent sur la progression de la valeur du patrimoine immobilier. Leur objectif est donc plus long terme.

Créer une SCPI : pour qui ?

Si vous envisagez de vous lancer dans la création d’une SCPI, sachez que créer ce type de société ne s’improvise pas.

Tout d’abord, il est indispensable d’avoir des connaissances en gestion d’entreprise. Pour cela je vous invite à visiter le site https://gerer-son-entreprise.fr/, qui propose de nombreuses ressources intéressantes à ce sujet.

Ensuite, il vous faudra trouver un ou plusieurs associés, car un contrat doit être conclu entre au minimum 2 personnes qui souhaitent s’unir pour exercer cette activité.

Une fois les associés trouvés, il est nécessaire d’effectuer un apport pour constituer le capital social, qui doit être au minimum de 760 000€.

Enfin, la SCPI doit être immatriculée au registre du commerce et des sociétés.

À noter que la SCPI doit également recevoir l’agrément de l’AMF avant d’ouvrir son capital au public.

Les SCPI sont très encadrées par la législation française, il n’est donc pas donné à tout le monde de créer ce type de société.

Investir dans une SCPI : quels avantages ?

Investir dans une SCPI peut permettre de diversifier ses investissements, en investissant dans des biens immobiliers, sans toutefois devoir en assurer la gestion comme pour un investissement immobilier classique. Vous achetez donc des parts d’une SCPI, qui se charge de gérer les biens immobiliers. C’est ce que l’on appelle la « pierre papier ».

Ceci représente donc un avantage, car vous n’avez pas à gérer les locataires, les éventuels travaux… Vous vous contentez de récupérer vos dividendes.

Cela vous permet également de diversifier les types de biens dans lesquels vous investissez, car les SCPI possèdent généralement différents types de biens (bureaux, commerces, logements…). Lorsque vous achetez une part de SCPI qui possède par exemple ces 3 types de biens, vous achetez donc un peu de bureaux, un peu de commerces, un peu de logements…

Un autre avantage est le ticket d’entrée. En effet, vous pouvez investir en SCPI avec un budget bien inférieur à celui nécessaire pour un investissement immobilier en direct, étant donné que vous achetez seulement des parts (accessibles à partir de quelques centaines d’euros).

Attention toutefois, l’investissement en SCPI est risqué, comme peut l’être un investissement en immobilier en direct, ou en bourse. De plus, il ne faut pas négliger les frais de gestion qui vous seront facturés par la société, et qui peuvent être conséquents.

Si vous souhaitez en savoir plus au sujet des SCPI, vous pouvez consulter cette page du site de l’AMF, qui est très bien faite : https://www.amf-france.org/fr/espace-epargnants/comprendre-les-produits-financiers/placements-collectifs/immobilier-scpi-opci/scpi-un-autre-moyen-dinvestir-dans-limmobilier.

courtier etoro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *