Maîtriser les Instruments Financiers pour gagner en Bourse

Lorsque l’on débute en Bourse il n’est pas simple de raccrocher les wagons d’un marché qui n’a pas attendu qu’on s’y intéresse pour évoluer. Que vous souhaitiez devenir un trader expérimenté pour qui la bourse n’a pas de secret ou bien simplement un initié, il est important que les termes comme CFD, options ou futures ne soient pas juste des termes techniques que vous retrouvez sur la plaquette commerciale d’un courtier. Aujourd’hui le volume d’échange des instruments financiers est 15 fois plus importants que le volume d’échanges d’actions qui transite sur les marchés boursiers. De quoi faire réfléchir.

comprendre les produits financiers bourse

Définition de l’instrument financier en Bourse

Pour essayer de rester simple et synthétique voici une définition d’un instrument financier en 4 points:

  1. Un instrument financier est un actif financier
  2. Un actif financier est un titre ou un contrat qui permet à son détenteur de générer des revenus ou du capital
  3. Un instrument financier est généralement négociable et transmissible sur un marché
  4. Les instruments financiers sont aussi appelés des produits financiers

Comprendre l’utilité d’un produit financier dérivé

Vous lirez souvent le terme de « produit dérivé. » Il faut savoir qu’un instrument financier dérivé ou produit dérivé obtient sa valeur d’un autre actif. On dit qu’il dérive sa valeur d’un autre actif. Le produit dérivé est donc une surcouche d’actifs. Cet actif est alors le sous-jacent qui constitue le support du produit dérivé.

Dans notre cas du marche boursier l’actif sous-jacent est l’action. Si nous étions par exemple sur le marché des devises nous pourrions avoir le dollar comment actif sous-jacent d’un instrument financier dérivé.

Enfin, un produit dérivé en bourse est un contrat passé entre deux parties qui s’accordent sur la valeur du prix de l’actif sous-jacent sur une période donnée. Comme vous l’aurez facilement compris ce type d’instrument financier permet de se couvrir du risque.

Pourquoi le produit dérivé ? Exemple concret :

Imaginons que je sois une entreprise qui a un besoin d’acheter des matières premières en Chine régulièrement et que j’ai une grosse commande à faire le mois prochain. Je vais passer une option d’achat pour dans un mois au taux de change d’aujourd’hui. Si je trouve preneur, alors dans un mois quel que soit le taux de change, mon achat de devises chinoises se fera au taux de change que j’ai choisi.

Il y a fort à parier que l’autre partie de ce contrat aura accepté ce deal car il considère que dans un mois le taux de change sera avantageux et lui permettra une plus-value. Cet exemple concerne le marché des devises et non celui de la bourse mais il vous donner une idée précise de ce que sont les produits financiers dérivés.

Les 3 utilisations du produit dérivé en Bourse

Maintenant que vous comprenez un peu plus ce qu’est un produit financier et un produit dérivé résumons de façon synthétique les trois utilisations types d’un produit dérivé:

  1. Couverture (appelé aussi hedging): Comme dans l’exemple ci-dessus cela correspond à se protéger d’un risque. On se prémunit contre la volatilité mais on accepte une perte potentielle de gain sur le sous-jacent.
  2. Arbitrage: en cas de décalage entre la valeur d’un actif sur le marché et de celle d’un produit dérivé on prend alors position à l’inverse ce qui permet d’assurer des gains sans risques (mais aussi assez faibles).
  3. Spéculation: en cas d’anticipation d’une variation attendue du prix d’un sous-jacent, on prend position en avance. Une utilisation qui comporte beaucoup de risques mais propose aussi des possibilités de gains importantes.

Au final ces trois utilisations créent un équilibre. L’arbitrage assure une autocorrection par les acteurs des incohérences du marché tandis que les acteurs en recherche de couverture trouvent une contrepartie grâce aux spéculateurs qui apportent de la liquidité. Un marché liquide est un marché sur lequel l’achat et la vente d’actif se fait rapidement.

Liste des produits financiers et produits dérivés pour l’investissement en Bourse

Les Obligations

Ici un organisme privé ou public émet des obligations pour obtenir des fonds. Il s’agit en fait d’une dette qui est contractée par l’émetteur envers l’acheteur. Pour en savoir plus sur les obligations pour investir en bourse on vous conseil notre guide sur le sujet.

Les Options,  Warrant et Futures

L’option est un produit dérivé qui permet d’établir un contrat permettant d’acheter ou de vendre une action à prix défini à l’avance pour une date donnée. Bien que souvent réservé aux professionnels ce produit financier a tendance à se démocratiser. Les options offrent un vaste panel d’opportunités que vous recommandons de maîtriser.

Les Trackers

A la différence des options, le tracker n’a pas de date d’échéance. Le tracker réplique un indice comme par exemple le CAC40.  Le tracker est un produit financier dérivé de plus en plus apprécié car il permet de profiter de la bonne santé d’un marché en tout simplicité. Nous avons défini précisément le mode de fonctionnement des trackers et listé la plupart des indices susceptibles de vous intéresser dans ce dossier.

Les OPCVM : SICAV et FCP

Les Organismes de placement collectif en valeur mobilière sont organisés en deux familles: SICAV et FCP. Ces fonds d’investissement sont réglementés par l’AMF et vous proposent des épargnes gérées avec des stratégies prédéfinies et transparentes. Vous achetez des parts du fond et pas directement des actions des entreprises dans lesquelles le fond va investir. Certains fonds sont consistants et très performants car dirigés par des traders très expérimentés. Raison de plus pour vous assurer de bien comprendre les OPCVM.

Les CFD

Dernier né des produits financiers, le « Contract For Difference » se base aussi bien sur des indices que sur les actions ou sur les matières premières. En pleine expansion, le marché des CFD ne cesse d’évoluer avec un catalogue de choix toujours plus impressionnant. Vous pouvez avec les CFD parier à la hausse ou à la baisse et bénéficier d’effet de levier.

Qu’est ce que ça signifie ? Imaginons que vous êtes persuadé qu’une action va monter mais que vous n’avez pas les liquidités pour en acheter un volume intéressant. Vous allez acheter un CFD sur cette action. Le courtier vous permettant un levier fois 10 vous pourrez acheter un CFD de 1000€ pour cette action pour seulement 100€.

Le CFD est un produit financier qui peut se révéler extrêmement rémunérateur comme être cause de ruine. Il est à manipuler avec précaution. Avant de vous lancer assurez vous d’avoir bien compris les mécanismes de fonctionnement du CFD.