Utiliser les CFD pour investir en Bourse

Les CFD sont souvent mal connus par les investisseurs débutants. Pourtant, ces produits financiers se veulent très prometteurs et permettent d’obtenir une rentabilité intéressante. Cet acronyme de « Contract For Difference » repose toujours sur un produit sous-jacent. Le sous-jacent peut-être n’importe quel produit : un indice, une action, une matière première… Au total, ce sont plus de 15.000 valeurs à travers le monde qui sont accessibles grâce aux CFD. L’utilisation de cet instrument financier pour investir en bourse présente de nombreux avantages pour les traders, mais également un gros risque financier.

 

cfd bourse

 

Les avantages des CFD pour trader en bourse

Le premier avantage du CFD en bourse concerne donc la variété des valeurs. Quasiment tous les produits financiers boursiers ont un CFD qui y est rattaché. Ce CFD suit les mêmes cotations que le sous-jacent qu’il représente. L’investisseur peut donc trader facilement des actions, des indices boursiers tels que le CAC40 (pour le trading d’indice on vous recommande la lecture de notre article sur les ETF pour investir en Bourse), des matières premières… Il n’existe aucune restriction à l’utilisation des CFD pour investir en bourse.  Par ailleurs, les CFD cotent 24 heures sur 24, ce qui signifie qu’un trader qui souhaite trader une action Euronext n’est pas tenu par les heures d’ouverture de la bourse de Paris. En fonction de l’heure du passage d’ordre, ce dernier est transmis au marché ouvert à ce moment-là (New York, Paris, Tokyo…). Les cours en temps réel sont également calculés en fonction de ce critère.

Le second avantage d’utilisation des CFD est sans doute l’effet de levier. En effet, ces produits dérivés permettent de pratiquer un effet de levier très important, souvent supérieur à 20 fois le montant investi. Cela permet aux investisseurs possédant un très petit portefeuille d’investir en bourse et de générer des gains importants. À cet effet de levier, est également lié la possibilité de pratiquer les achats et les ventes à découvert (VAD), qui permettent de vendre un actif financier à une certaine valeur avant de l’acheter plus tard (en espérant le racheter à un prix inférieur à celui auquel l’a vendu l’investisseur). Le gros avantage des CFD concerne les périodes de crack boursier, périodes dans lesquelles les autorités internes sont souvent amenées à interdire les ventes à découvert sur certaines valeurs, notamment les actions nationales. Les CFD ne sont généralement pas concernés par ces règles.

Les inconvénients des CFD lorsqu’on investit en bourse

Les CFD ne possèdent pas que des avantages. L’effet de levier qui est proposé ainsi que la possibilité d’une vente à découvert sont en réalité une arme à double tranchant. L’effet de levier permet à l’investisseur d’utiliser des sommes qu’il ne possède en réalité pas. Il permet, certes, de démultiplier les gains en cas de pari gagnant, mais il est également susceptible de démultiplier les pertes en cas de mauvais plan.

Par exemple, si un usager souhaite vendre 1 CFD sur l’action Airbus à 100€, avec un effet de levier de 20, il pourra en réalité vendre 20 CFD à 100€, soit une somme de 2000€. Si la valeur du CFD grimpe et atteint 150€, l’investisseur pourra alors revendre les 20 CFD pour 3000€, et fera donc un bénéfice de 1000€. En revanche, si la valeur du CFD chute à 50€, l’investisseur revendra ses 20 produits financiers au prix de 1000€, et fera donc une perte de 1000€ (alors même que son portefeuille ne contenait que 100€).

L’effet de levier peut donc s’avérer particulièrement dangereux et son utilisation doit être bien réfléchie. L’investisseur doit prendre la mesure des risques de chaque ordre de bourse, et des conséquences que cela pourrait entraîner sur son portefeuille.

 

utiliser CFD bourse
Les CFD sont donc un instrument financier qui peut s’avérer très rémunérateur mais qui doit cependant être manipulé avec précaution car il présente des risques de pertes très important. Il est réservé aux profiles d’investisseur plutôt trader possédant des stratégies à court et moyen terme.

 

Quel est le coût du trading des CFD ?

Le trading des CFD applique des tarifs différents pour chaque courtier. Plusieurs cas sont à évoquer. Lorsque l’investisseur souhaite trader des CFD basés sur des actions, les frais de courtage sont généralement des frais classiques, liés au montant total de l’ordre (frais proportionnels ou forfaitaires).

En revanche, dans les autres cas, le courtier en bourse se rémunère souvent grâce au spread. Le spread correspond à la différence entre la valeur réelle du CFD et le prix proposé à l’achat ou à la vente par le courtier. En règle générale, la rémunération du courtier par le spread correspond à environ 0,05% du montant de l’ordre, ce qui explique que le trading des CFD soit très avantageux.

Par exemple, si le CAC40 côte 1500 points, un courtier qui pratique un spread de 4 points pourrait proposer l’achat du CFD à 1502 points, et sa vente à 1498 points. Vous l’aurez compris, plus le spread (l’écart entre le prix d’achat et le prix de vente) est réduit, meilleur marché est le courtier.

Ici encore, il est nécessaire de bien analyser la situation du marché ainsi que le spread pratiqué par le courtier afin d’investir sur les CFD en privilégiant la rentabilité. Encore une fois, un investissement en bourse par les CFD peut-être un investissement risqué si le trader ne prend pas toutes les précautions nécessaires pour se protéger d’une mauvaise stratégie.

 

Quels autres instruments financiers et produits dérivés utiliser pour investir en Bourse?

courtier etoro