Comprendre les obligations pour diversifier intelligemment son portefeuille en bourse

L’un des produits phares parmi les produits dérivés disponibles sur les marchés financiers, l’obligation reste cependant bien moins utilisée que l’action. De l’avis de certains analystes il ne s’agit là que d’un manque d’information autour de ce type de produit. A travers cette fiche synthétique sur les obligations nous souhaitons vous faire découvrir ce produit financier qui peut s’avérer très utile pour équilibrer son portefeuille d’investissement.

 

Image result for obligation bourse

 

Qu’est ce qu’une obligation ?

Quelle est la raison d’être de l’obligation ? C’est très simple, lorsqu’une entreprise cherche du financement elle peut choisir plusieurs façons de procéder. Lesquelles se résumeront principalement à :

  1. Céder une partie d’elle-même contre financement sur le marché des capitaux. Cela revient par exemple à une introduction en bourse.
  2. Réaliser une levée de capital.

Dans le cas où la société ne souhaite pas d’ingérence et d’actionnaires supplémentaires elle peut simplement décider d’opter pour réaliser un prêt. Soit auprès d’une banque, soit auprès des investisseurs. C’est dans ce dernier cas qu’on parle d’obligation. Lorsqu’une entreprise pour lever des fonds s’endette auprès d’investisseurs, elle le fait en émettant des obligations. Les collectivités ou les Etats peuvent aussi émettre des obligations.

Bien souvent les obligations ne sont pas ouvertes au public mais il arrive que ce soit le cas comme cela l’a été par le passé pour EDF par exemple.

Caractéristiques des obligations

L’entreprise, l’état ou une collectivité qui cherche à collecter de la trésorerie va donc émettre des obligations. Ces titres de créances possèdent les caractéristiques suivantes :

  • Un montant nominal.
  • Le détail sur le coupon distribué chaque année (soit fixe soit calculé, il n’est pas rare de voir des propositions de coupons indexés sur l’inflation).
  • Échéances et de mode de remboursement (car certaines obligations proposent des transformations en action en titre de remboursement) Une obligation possède généralement une échéance entre 5 et 7 ans.

Il s’agit donc d’un investissement intéressant puisqu’il permet un revenu fixe (le coupon) avec un remboursement à l’échéance. Il n’est pas rare aussi qu’une entreprise pour motiver les investisseurs propose une valeur de cession du titre de créance inférieur au montant nominal. L’opération devient donc très rentable avec un cumul entre la plus-value au remboursement et les coupons libérés.

Risque et rentabilité des obligations

Le risque principal dans l’investissement sur les obligations est bien évidemment la survenance d’un événement de crédit sur l’entreprise émettrice des obligations. Ces événements n’ont lieu que lorsque l’entreprise est en situation de défaut de paiement. Il peut arriver à l’occasion d’un plan de redressement que les investisseurs perdent une partie de leur investissement. Il peut aussi arriver qu’ils perdent 100% en cas de liquidation de la société par exemple.

En moyenne on constate un taux variable entre 3,75% et 5% quant au rendement annuel des obligations. On conseille un placement sur 3 ans minimum. Pour investir dans ce type de produit en tant qu’investisseur particulier il vous faudra passer par un OPCVM ou des contrats d’assurance-vie.

Lire aussi: