Comment utiliser les trackers pour investir en bourse ?

Les trackers ou ETF (Exchange Traded Funds) sont des fonds indiciels qui reproduisent les performances d’indices de référence (appelés sous-jacents). Simples à gérer, disponibles dans plusieurs enveloppes fiscales et présentant une bonne liquidité, ces instruments financiers sont particulièrement appréciés des investisseurs particuliers aussi bien que des investisseurs institutionnels. Il existe différents moyens d’investir avec ces produits.

 

etf tracker bourse

 

 

Trackers : penser à diversifier son portefeuille boursier

Les trackers suivent des indices boursiers tels que le CAC40 sur Euronext Paris. Ils peuvent donc englober plusieurs entreprises cotées et chaque ETF peut correspondre à un secteur, une zone géographique ou un domaine en particulier. Les trackers peuvent aussi être classés selon leurs fournisseurs : iSahres, Lyxor, BNP Paribas, etc. Par ailleurs, un tracker peut suivre à la trace des actions ou des obligations. Grâce à ces produits, il est possible d’investir sur les marchés étrangers et les secteurs porteurs comme la biotechnologie.

Pour l’investisseur, les ETF sont un bon moyen de diversifier son portefeuille sans avoir à acheter de nombreuses actions, parfois étrangères. Par exemple, si vous investissez sur un ETF du secteur pétrolier et qu’un bateau Total subit un accident, votre fonds de placement en souffrira moins. En effet, contrairement aux investisseurs en actions, Total ne sera pour vous qu’un élément parmi d’autres dans vos fonds négociés en bourse.

Les trackers représentent donc un excellent outil pour sécuriser ses placements par la diversification. En bon trader, il faut également penser à investir dans différents trackers portant sur des secteurs différents, et ne pas se contenter d’un seul produit.

Débuter avec les trackers

Les trackers ont l’avantage d’être accessibles sous différentes enveloppes fiscales : comptes-titres, assurance-vie ou PEA pour certains. De ce fait, si vous commencez tout juste à trader, vous pouvez choisir entre ces enveloppes selon vos activités et la fiscalité la mieux adaptée. Les ETF peuvent être négociés en bourse tout au long d’une séance et présentent une bonne liquidité. La gestion du portefeuille est peu coûteuse, car il y a moins d’arbitrages. En revanche, des frais sont prélevés à chaque transaction. Il est donc plus avantageux d’opter pour des trackers aux frais raisonnables, issus de bons fournisseurs.

Ces produits peuvent être souscrits auprès d’un broker comme tous les autres types d’instruments financiers. Toutefois, le nombre d’ETF disponible dépend de chaque courtier. Sur le marché d’Euronext, les investisseurs particuliers ont accès à environ 750 ETF, mais chaque courtier en propose généralement une centaine. 

Comment sélectionner un ETF pour investir en Bourse

Pour sélectionner les ETF sur lesquels investir, voici les principaux critères à prendre en compte :

  • L’indice de référence ou sous-jacent ;
  • Le « tracking-error » ou écart entre l’indice de référence et le tracker ;
  • Le mode de réplication, qui peut être physique ou synthétique ;
  • Les frais ;
  • La liquidité ;
  • Le traitement des dividendes pour les investissements à long ou moyen terme.

 

etf explications
Un tracker est donc l’équilvalent d’un mime! Il fait parfoit des erreurs mais reste fidèle à la situation initiale. Ce produit financier c’est ensuite complexifié avec les effets de leviers et les inverse.

 

Les 3 types d’ETF en Bourse

Les ETF classiques

Les trackers destinés à suivre les variations des sous-jacents profitent justement au trader en reproduisant fidèlement les performances des indices sur le marché. Pour bien investir dans ce type de produit, il faut choisir les trackers les plus fidèles. Ils doivent présenter un moindre « tracking-error », c’est-à-dire que les variations de rendement entre le tracker et son indice de référence doivent être minimes. Le trader doit également prendre en compte la méthodologie de réplication pour choisir ses trackers.

 

ETF avec effet de levier

Il est possible de booster la performance d’un portefeuille à l’aide des trackers à effet de levier ou ETF Leverage. En investissant de cette manière, vous pouvez multipliez vos gains par 2 ou plus. Toutefois, vous risquez également de multiplier vos pertes dans l’hypothèse où vos négociations seraient orientées dans le mauvais sens. Ce type d’opération reste donc réservé aux traders avertis.

 

ETF Inverse pour trader sur la baisse des cours

L’achat de ce type de tracker sert à parier sur la baisse des cours. L’ETF Inverse, aussi appelé Bear ou Short réplique l’évolution de l’indice de référence en sens inverse. Si par exemple vous pariez sur la baisse du CAC 40 sur Euronext, et que celui-ci perd 1,5%, votre ETF gagnera 1,5%. Les trackers Bear permettent également de vous protéger si vous possédez un panier d’actions sur le même indice. Par exemple, si vous détenez des titres CAC 40, et que les valeurs baissent, un seul ordre d’achat pour acquérir un ETF Bear vous fait gagner de l’argent sur cette baisse. Vous n’avez pas besoin de revendre l’ensemble de vos actions, vous dispensant ainsi d’effectuer de nombreuses opérations. Par ailleurs, ayant gardé vos titres, vous continuerez à toucher les dividendes le cas échéant.

Néanmoins, il est déconseillé de garder ce type d’ETF trop longtemps en raison de la volatilité du marché et du risque de variation du sous-jacent, qui influent sur la valeur du tracker. Ils doivent être négociés rapidement, dans une vision à court terme.

 

Lire aussi sur les instruments financiers pour investir en Bourse:

courtier etoro