Comment utiliser un ordre stop en bourse?

Un ordre stop en bourse est un ordre qui se déclenche automatiquement lorsqu’il atteint un seuil donné. Ledit seuil est fixé au préalable par le détenteur des actifs boursiers concernés. Appelé stop loss en anglais ou seuil de déclenchement, sa principale finalité est de limiter les pertes financières. Toutefois, il faut savoir l’utiliser pour atteindre cet objectif.

Comprendre le concept d’ordre stop en bourse

Un ordre stop se place sur un actif détenu dans un portefeuille boursier. En claire, cela consiste à fixer un prix maximum en dessous du prix d’acquisition de l’actif concerné. Dès que ce prix est atteint, l’actif est automatiquement vendu. En guise d’illustration, supposons qu’on place un ordre stop de 10 % sur un actif acheté à 80 €. Cela signifie que l’actif sera vendu si le prix descend jusqu’à 72 €. De cette façon, les pertes sont limitées aux 10 %.
Placer un ordre stop est gratuit. Et ce, tant que cet ordre faisant partie de la catégorie des ordres en bourse conditionnels ne se déclenche pas. Après son déclenchement, le stop loss affiche un coût avoisinant celui d’un ordre classique.

Quand placer un seuil de déclenchement en bourse ?

Il est conseillé de placer un ordre stop en bourse quand on s’apprête à prendre des vacances. On peut également le faire si on souhaite éviter le stress lié aux fluctuations du marché financier. En effet, dans le domaine boursier, tout investisseur devrait éviter d’être dans le marché. Ce qu’il faut, c’est garder une certaine distance émotionnelle pour que ses émotions ne fluctuent pas au gré du cours boursier.

Conseils pour utiliser correctement un ordre stop en bourse

Si le fait de placer un ordre stop en bourse est avantageux pour limiter les pertes, il faut savoir où le placer afin d’éviter des surprises désagréables. Pour cela, voici quelques paramètres qui peuvent aider à prendre la bonne décision. Il s’agit de :
– La volatilité de l’action
– L’horizon de placement
– L’espérance de gain
– Les résistances et les supports sur la valeur

La volatilité de l’action

Le placement de l’ordre dépend de la volatilité de l’actif. Ainsi, si ce dernier est très volatile, l’ordre stop en bourse doit être éloigné de son cours actuel. Sinon, ce dernier va se déclencher trop rapidement. Ce qui constituerait un manque à gagner. Ainsi, l’utilisation d’un stop en bourse doit être souple quand il s’agit d’actifs volatiles.

L’horizon du placement

Dans le cas où l’objectif de gain est élevé et que l’horizon du placement est à long terme, il faut que l’ordre stop soit éloigné. En fait, il s’agit ici de jouer sur les mouvements de fortes amplitudes pour accroître les plus-values. Par exemple, si on souhaite un gain de 30 % sur 6 mois, il ne serait pas judicieux de placer un stop loss à 2 % de perte. Et ce, parce que l’ordre se déclenchera assez vite alors qu’il serait possible d’atteindre le gain visé.

L’espérance de gain

Concernant l’espérance de gain, il faut veiller à ce qu’elle ne soit pas négative. En claire, si on vise un gain de 5 % et qu’on place un ordre stop en bourse à 7 %, l’espérance serait négative : (-7 % + 5 % = -2 %). Alors, il vaudrait mieux que le pourcentage de l’ordre stop soit inférieur à celui du gain souhaité. Plus le seuil de déclenchement est inférieur au seuil de gain, plus l’espérance de gain sera importante.

Les résistances et les supports de la valeur

L’analyse du graphique de la valeur permet de déterminer ses niveaux de résistances et de supports. Ainsi, il est conseillé de placer un ordre stop en bourse à un niveau en dessous d’un support important. Dans ce cas, la cassure dudit support impliquerait une nette baisse et le stop jouerait valablement son rôle.

Si vous n’êtes toujours pas à l’aise avec les ordres stop en Bourse, directions notre dossier sur les différents types d’ordre en Bourse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *